Maroc : le gouvernement maintient GMT+1

8 mai 2019 - 20h40 - Maroc - Ecrit par : K.B

Le gouvernement compte maintenir l’horaire GMT +1 sur toute l’année, malgré la contestation populaire, notamment de la part des lycéens.

Pour le ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé de l’emploi public, qui répondait à une question orale posée lors d’une séance du parlement, les résultats d’une étude sur les effets du changement horaire sont encourageants et loin d’être inquiétants.

Cette étude s’est focalisée sur l’impact du changement horaire sur la santé, la sécurité, l’énergie, et l’éducation. Il serait plus judicieux, selon les conclusions de l’étude, de garder un seul horaire toute l’année, au vu des perturbations générées par les quatre modifications effectuées auparavant.

Ce maintien définitif du GMT+1 toute l’année a tout de même un bémol, puisque les Marocains continueront de changer leur horloge une fois par an et pendant seulement un mois, lors du ramadan.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ramadan 2024 - Heure d’été

Aller plus loin

Les Marocains de plus en plus stressés par l’adoption du GMT +1

Un peu plus d’un an après son adoption, les Marocains sont hantés par les effets pervers de la GMT+1.

L’horaire GMT+1 fait encore polémique au Maroc

Face aux nombreuses contestations concernant l’officialisation de l’horaire GMT+1 au Maroc, le gouvernement met en avant les bénéfices environnementaux et économiques.

Ces articles devraient vous intéresser :

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Aïd al-Fitr au Maroc : les salons de coiffure pris d’assaut

Au Maroc, les salons de coiffure retrouvent une affluence en cette période de fin de ramadan. Les Marocains célèbrent l’Aïd El Fitr ce mercredi 10 avril.

Al Aoula : voici les nouveautés du Ramadan 2023

Cette année encore, la chaine de télévision marocaine Al Aoula a concocté un programme riche et varié afin d’accompagner ses téléspectateurs durant le mois de Ramadan. La nouvelle grille a été publiée à quelques jours du début du jeûne au Maroc.

Faut-il faire du sport pendant le Ramadan ?

Est-il possible de pratiquer le sport pendant le mois de Ramadan ? La réponse est Oui. Mais des conseils pratiques sont à respecter pour bénéficier des bienfaits du sport et ne pas se créer des soucis de santé.

Ramadan 2024 au Maroc : voici le montant de la Zakat

Le Conseil supérieur des Oulémas a fixé, il y a quelques jours, le montant minimum de la Zakat Al Fitr au titre de l’année 2024/1445.

Ramadan 2023 : voici le programme de 2M

Dans le cadre des préparatifs du ramadan 2023, la deuxième chaîne de télévision nationale, 2M, a dévoilé le programme qu’elle propose aux téléspectateurs.

Comment le ramadan impacte la vie de Youssef En-Nesyri

Dans une interview, l’international marocain Youssef En-Nesyri, un des artisans du parcours exceptionnel et incroyable des Lions de l’Atlas à la Coupe du monde Qatar 2022, s’est confié sur la façon dont le ramadan impacte sa vie.

Maroc : ils paient les dettes des plus pauvres

De jeunes Marocains, influenceurs, artistes et personnalités sont à l’origine d’une initiative visant à soutenir les familles dans le besoin en cette période de ramadan, mais aussi à les aider à éponger leurs dettes.

La « chebakia », la pâtisserie marocaine incontournable lors du ramadan

Lors du ramadan au Maroc, la « chebbakaa », des petits gâteaux traditionnels au miel, est proposée tous les jours sur les tables pour les dîners de rupture de jeûne.