Plusieurs milliers de personnes manifestent contre le gouvernement à Casablanca

30 novembre 2015 - 09h45 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté hier dans les rues de Casablanca à l’appel des syndicats de travailleurs pour dénoncer la « politique unilatérale » du gouvernement d’Abdelilah Benkirane.

Organisée par les principales formations syndicales du royaume, la CDT (Confédération démocratique du travail), l’UMT (Union marocaine du travail), l’UGTM (Union générale des travailleurs du Maroc, Istiqlal) et la FDT (Fédération démocratique du travail, USFP), cette manifestation entendait faire pression sur le gouvernement pour l’augmentation des salaires, la baisse des impôts ou encore le respect des libertés syndicales.

Ils étaient à peine quelques milliers de manifestants selon la presse, plus de 350.000 selon le leader du syndicat UGTM, Mohamed Kafi Cherrat à cette marche à laquelle participaient également les enseignants-stagiaires qui protestaient contre la baisse des indemnités de bourses et l’obligation qui leur est faite de passer un concours pour les détenteurs de diplômes de qualification.

Une nouvelle mobilisation des syndicats est prévue le 10 décembre prochain à laquelle sont conviés, cette fois, les employés du secteur public.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Manifestation - Gouvernement marocain

Aller plus loin

Maroc : décès de Noubir Amaoui, fondateur de la CDT

Le monde syndical au Maroc perd l’une de ses figures emblématiques. Noubir Amaoui, le fondateur de la Confédération démocratique du Travail (CDT,) est décédé mardi, à l’âge de...

Une manifestation d’enseignants-stagiaires violemment réprimée à Casablanca (vidéo)

Les matraques ont encore une nouvelle fois parlé. Une manifestation d’enseignants-stagiaires organisée hier à Casablanca, a été violemment réprimée par les forces de l’ordre.

Appel à une grève générale demain, 10 décembre, au Maroc

Après l’échec de la marche organisée le 29 novembre dernier, les quatre principaux syndicats marocains appellent à une grève générale demain, jeudi 10 décembre.

Ces articles devraient vous intéresser :

Marocains, déclarez vos avoirs à l’étranger : les règles changent en 2024 !

Le gouvernement marocain a instauré dans le budget 2024 une contribution libératoire relative à la régularisation spontanée sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger de manière définitive. Que retenir ?

Les ministres marocains offrent un mois de salaire aux victimes du séisme

Les ministres marocains viennent de décider de faire don d’un mois de salaire suite au terrible séisme que le Maroc a connu dans la nuit de vendredi à samedi.

Aïd El Fitr 2024 : une bonne surprise pour les fonctionnaires marocains ?

La ministre déléguée chargée de la réforme de l’administration et de la transition numérique, Ghita Mezzour, propose au gouvernement de décréter un congé exceptionnel de trois jours au lieu de deux à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr 2024.

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Maroc : très bonne nouvelle pour les salariés

En application de l’accord signé le 30 avril 2022 entre le gouvernement et les syndicats, le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre dans les secteurs de l’industrie, du commerce, de l’agriculture et...

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med jugé exclusif.

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

Le Maroc veut faire payer les géants du Web

Le gouvernement marocain est préoccupé par la réglementation fiscale des géants du numérique. Dans ce sens, il propose de nouvelles obligations fiscales dans le cadre du projet de loi de Finances (PLF) de l’exercice 2024.