Recherche

Maroc : les ménages trop pessimistes en 2019

© Copyright : DR

21 janvier 2020 - 14h20 - Economie

Une enquête, publiée ce lundi 20 janvier par le Haut-commissariat au Plan (HCP), fait état d’un pessimisme flagrant des ménages marocains en 2019, face au chômage, au coût de la vie et à leur capacité d’épargne.

Selon les résultats de l’enquête, le moral des ménages marocains s’est dégradé en 2019. « Ce ressenti négatif est constaté aussi bien au niveau de l’évolution, entre 2018 et 2019, de la situation des droits de l’Homme, de la protection de l’environnement et de la qualité des services sociaux », précise l’étude.

Pendant les 12 prochains mois, 28,8 % des ménages s’attendent à une dégradation du niveau de vie, 44,5 % à un maintien au même niveau et 26,7 % à une amélioration, indique le HCP. Ces chiffres révèlent toutefois une attente d’amélioration du niveau de vie en 2020. Le solde d’opinion relatif à cet indicateur passe à moins 2,2 points lors du quatrième trimestre 2019, au lieu de 9 points au même trimestre de l’année 2018, précise la même source.

En ce qui concerne la perception des ménages de l’évolution du chômage, 79,5 % contre 7,9 % des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois, au quatrième trimestre de 2019. Le solde d’opinion est resté ainsi négatif, à moins 71,6 points, contre moins 70 points un an auparavant, souligne l’enquête.

Au niveau de leur situation financière, l’enquête du HCP relève que les ménages sont légèrement plus optimistes. Au quatrième trimestre de 2019, 65,6 % des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 30,4 % déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne et 4 % affirment épargner une partie de leur revenu. « Le solde d’opinion relatif à la situation financière actuelle des ménages est resté ainsi négatif, à moins 26,4 points contre moins 28,4 points une année auparavant », soutient le HCP.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact