Le Maroc s’oppose au transfert en Espagne des mineurs bloqués à Sebta

28 mai 2021 - 11h40 - Espagne - Ecrit par : J.K

Les mineurs récupérés à Sebta sont aux mains des autorités marocaines en attendant le retour de l’effectif restant. Avant l’arrivée de leurs familles, ils sont hébergés dans une structure spécialement aménagée.

Le nombre de ces enfants marocains entrés d’une manière irrégulière dans la ville de Sebta est inconnu. 1500 à quelques milliers, indiquent les médias espagnols, citant des sources auprès des autorités ou des ONG, qui parlent d’enfants de 7 à 12 ans, « trompés par les autorités marocaines qui les auraient sortis de l’école en plein cours, pour les inviter à rejoindre Sebta où Cristiano Ronaldo allait jouer un match de football. », rapporte Media24, qui a réfuté cette version relayée par ses confrères espagnols.

Des 850 mineurs marocains se trouvant à Sebta au cours de la semaine dernière, 250 y étaient avant les derniers événements, 400 d’entre eux ont été identifiés par les autorités marocaines qui les ont rapatriés et hébergés dans une structure dédiée, avant d’être remis à leurs familles. Ainsi, selon les officiels marocains, 450 mineurs se trouvent encore à Sebta, bien en dessous des effectifs intentionnellement élevés, publiés par les médias espagnols.

« La priorité pour les autorités marocaines est d’abord l’intérêt de ces mineurs qui doivent retrouver le plus tôt possible leurs familles », indique le média, ajoutant que « les autorités marocaines travaillent de bonne foi avec la partie espagnole pour récupérer le plus tôt possible, les mineurs bloqués à Sebta en vue de les remettre à leurs familles », apportant ainsi un démenti aux affirmations des médias espagnols selon lesquelles, l’Espagne veut garder sur son sol, ces mineurs marocains et les répartir entre plusieurs régions autonomes. Il n’en est rien, « le Maroc refuse catégoriquement que les mineurs bloqués à Sebta soient transférés sur le territoire espagnol », conclut le média.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

Espagne : l’extrême droite fustige l’hébergement de mineurs marocains

La question des migrants mineurs marocains qui ont débarqué sur les côtes espagnoles, ces dernières 48 heures, continue de diviser la classe politique en Espagne. Le parti...

Crise migratoire : 920 mineurs marocains pris en charge à Ceuta

Parmi les milliers de migrants marocains arrivés en masse à Ceuta en début de semaine dernière, la police nationale a dénombré 920 mineurs qui ont été répartis dans trois...

Le roi Mohammed VI prend en charge le dossier des mineurs non accompagnés

La question des mineurs marocains non accompagnés à l’étranger préoccupe le roi Mohammed VI qui a renouvelé ses instructions aux différents ministres en charge du dossier afin...

Des Marocaines viennent récupérer leurs enfants à Sebta

Les autorités espagnoles et marocaines sont en train de se concerter pour le retour en famille des mineurs ayant traversé seuls, la ville de Sebta, entre lundi et mercredi.

Ces articles devraient vous intéresser :

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...