Maroc : le PIB devrait retrouver son niveau normal en 2022

14 novembre 2020 - 05h40 - Economie - Ecrit par : I.L

Le confinement strict appliqué par le Maroc en raison de la crise due au coronavirus a porté un gros coup à son Produit intérieur brut. Selon un rapport d’Attijari Global Research, il faudra attendre jusqu’en 2022 avant que le PIB ne retrouve son niveau de 2019.

Les analystes de ce rapport indiquent que la facture économique du confinement au Maroc est très salée. À ce titre, le Royaume devrait recenser une récession équivalente à 2 années de croissance.

La reprise économique au Maroc dépend du rétablissement des relations avec ses partenaires commerciaux et de l’impact des aléas climatiques sur la composante agricole, précise la même source. Pour les analystes, la diversification des partenaires économiques demeure aussi délicate que celle de la production.

La même source précise que l’assiduité budgétaire a soutenu le Royaume pendant la période de crise. Bien que privé de quelques points de croissance, le Maroc a été assez un bon élève en matière de dépenses publiques. Il a fait appel à plusieurs occasions, à des financements étrangers à des coûts compétitifs. Dans le domaine touristique, le rapport propose le développement d’une offre permanente de tourisme interne, un nouvel impératif pour la viabilité de ce secteur.

Les analystes soutiennent par ailleurs que ce secteur est plombé par des événements exogènes tels que le terrorisme ou les crises sanitaires.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : PIB - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

Maroc : le gouvernement table sur une croissance de 3,2 %

Dans une note de cadrage, le chef du gouvernement Sâad Dine El Othmani a fixé comme objectif en 2022, un taux de croissance de 3,2 %. Le PLF dévoilé se reposera sur l’hypothèse...

Le tourisme marocain, 7e pays le plus touché par le coronavirus

À l’instar des autres pays, le tourisme marocain a été durement affaibli par le coronavirus. Le royaume figure au 7ᵉ rang des 15 pays les plus touchés par cette pandémie, selon...

Coronavirus : le Maroc perd six points de PIB

Le Confinement imposé aux Marocains a fortement impacté le secteur économique. Cette période d’inactivité a notamment fait perdre 6 points du produit intérieur brut (PIB),...

Apple, 15 fois plus riche que le Maroc

La banque mondiale affirme que la forte augmentation de la valorisation de la marque Apple (plus de 1800 milliards de dollars) équivaut au cumul des PIB des 10 premières...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le sport, pilier de l’économie marocaine

Au Maroc, le sport est un secteur d’activité très rentable et qui contribue significativement au PIB.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Croissance : le Maroc surpasse l’Algérie et la Tunisie

Après « une douloureuse récession du secteur agricole victime d’une sécheresse historique », le Maroc devrait avoir une croissance économique de 3,2 % cette année, contre +1,3 % l’année dernière, et légèrement au-dessus de la moyenne (3 %) de la région...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Maroc : la croissance économique s’accélère

Le Maroc a enregistré une croissance économique de 4,1 % au quatrième trimestre 2023, contre 0,7 % au cours de la même période de 2022, révèle le Haut-commissariat au plan (HCP).

Le Maroc va recourir au FMI pour renforcer ses réserves de change

Face à la détérioration de sa position extérieure, le Maroc sollicitera le soutien du Fonds monétaire international (FMI) pour renforcer ses réserves de change, selon Fitch Solutions.

Maroc : forte hausse de la dette publique

En 2021, l’encours de la dette publique a connu une augmentation de 117 milliards, s’établissant à 1180 milliards de dirhams (MMDH), ce qui représente un ratio au Produit intérieur brut (PIB) de 88,9%.