Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

31 octobre 2022 - 10h50 - Maroc - Ecrit par : P. A

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Lors d’une conférence de presse à New-York, Omar Hilale a fait état de « chantage de la faim et de la soif » qu’exercerait le Polisario sur les « team sites » de la Mission des Nations-Unies pour le Sahara occidental (Minurso). Le diplomate marocain a fait part d’entraves du mouvement indépendantiste sahraoui à la mission de la Minurso pour évoquer un éventuel envahissement des territoires situés à l’est du mur par le Maroc.

À lire : Sahara : la tension monte entre le Maroc et le Front Polisario

Omar Hilale assimile ces agissements du Polisario, qu’il qualifie par ailleurs de « grave erreur », à ce que font « Daech et Al Qaïda au Sahel ». Il prévient que si ces « obstructions » du Polisario persistent, l’ONU pourrait retirer ses observateurs du Sahara, ce qui « créerait une nouvelle situation sur le terrain » et amènerait le Maroc à revenir à la situation qui prévalait avant le cessez-le-feu de 1991, « sur le plan juridique et sur le terrain ». Autrement dit, « le Maroc serait en droit de reprendre la partie du Sahara qui a été remise à la Minurso », a-t-il développé.

À lire : Le Polisario dit toujours être en guerre contre le Maroc

Omar Hilale a fait ces déclarations après la reconduction, jeudi, du mandat de la MINURSO par le Conseil de sécurité de l’ONU. Le conflit du Sahara dure depuis plus de 50 ans. 

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : ONU - Polisario - Sahara Marocain

Aller plus loin

Sahara : la tension monte entre le Maroc et le Front Polisario

La tension entre le Maroc et le Front Polisario monte. En témoigne la récente attaque marocaine par drone près de la frontière avec la Mauritanie qui aurait fait des morts et...

Les attaques marocaines par drone font peur au Front Polisario

Le Front Polisario continue de dénoncer les attaques marocaines par drones au Sahara qui, selon lui, auraient tué 25 de ses miliciens et 11 civils sahraouis en 2021.

Le Polisario se retire de la table ronde sur le Sahara

Après l’Algérie, c’est au tour du Polisario, son protégé, de refuser de participer aux tables rondes des négociations sur le Sahara que la Suisse accepte accueillir.

Le Polisario dit toujours être en guerre contre le Maroc

Le Front Polisario poursuivra ses attaques contre le Maroc, a annoncé Brahim Ghali, lors de sa conférence tenue récemment dans les camps de Tindouf.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...