Les attaques marocaines par drone font peur au Front Polisario

2 février 2022 - 11h40 - Ecrit par : A.P

Le Front Polisario continue de dénoncer les attaques marocaines par drones au Sahara qui, selon lui, auraient tué 25 de ses miliciens et 11 civils sahraouis en 2021.

Depuis la rupture du cessez-le-feu en novembre 2020, 25 miliciens et 11 civils sahraouis seraient morts dans des attaques marocaines par drones au Sahara, avait indiqué El Periódico, un média pro-Polisario. Des chiffres qui n’ont jamais été confirmés par le gouvernement marocain qui évite que ce conflit ne dégénère pendant que le Front Polisario, de son côté, a déclaré la guerre au Maroc.

À lire : Quatre miliciens du Front Polisario tués dans une attaque marocaine par drone

Lors de la dernière attaque marocaine par drone qui a eu lieu le 16 janvier dernier, quatre miliciens du Polisario sont morts et deux ont été blessés, fait savoir El Faro de Vigo. « Cette guerre est marquée par l’utilisation de drones par le Maroc », a déclaré une source proche du Polisario, ajoutant que depuis la rupture du cessez-le-feu et la déclaration de guerre du Polisario, « des opérations se déroulent quotidiennement le long du mur marocain, notamment dans la zone nord, à Mahbes ».

À lire : Un chef militaire du Polisario tué par un drone marocain

Le Front Polisario a été affecté par la mort, en avril dernier, d’Adaj el Bendir, chef de la Garde nationale. Selon un communiqué officiel du mouvement indépendantiste, ce haut responsable militaire a été tué dans une attaque marocaine par drone au Sahara. « La modernisation de l’armée marocaine lui permet de disposer de capacités technologiques bien supérieures à celles de toute autre force de la zone, notamment dans le cas des drones de dernière génération », explique Diego Crescente, directeur de l’Institut de sécurité en Espagne.

À lire : Le Maroc veut encore acquérir des drones turcs Bayraktar TB2

Pour l’expert, cet aspect est « le plus troublant du conflit au Sahara Occidental » qui selon lui, est un « cadre idéal pour l’utilisation des drones militaires à des fins de surveillance et de destruction ». « L’absence d’une armée de l’air capable de contester le contrôle de l’espace aérien par le Maroc, permet aux drones d’exploiter toutes leurs capacités », note Crescente qui rappelle l’acquisition par le Maroc de six drones Bayraktar TB2 auprès de la Turquie. « Ces drones sont capables de voler à moyenne et haute altitude et se sont avérés très efficaces contre des systèmes de défense et des cibles tactiques importantes », explique-t-il.

Tags : Polisario - Sahara Marocain - Défense - Armement

Aller plus loin

Quatre miliciens du Front Polisario tués dans une attaque marocaine par drone

Quatre membres du Front Polisario ont été tués et deux autres blessés dans une attaque marocaine par drone dans la région de Mehaires, selon des sources proches du Mouvement...

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de...

Un soldat du Polisario revient sur une attaque d’un drone marocain

Mohamed Fadel, un combattant sahraoui, affirme avoir été grièvement blessé en avril dernier par un drone marocain, lors de la même attaque qui a tué le chef de l’armée sahraouie. Le...

Un chef militaire du Polisario tué par un drone marocain

Le commandant de la cinquième région militaire du Front Polisario aurait été tué dimanche lors d’une attaque marocaine par drone, laquelle aurait également blessé une autre...

Nous vous recommandons

Le jour où un avion américain à destination du Maroc disparaissait avec deux bombes nucléaires

Un avion de l’armée américaine transportant deux bombes nucléaires à destination du Maroc, a disparu des radars le 10 mars 1956. À ce jour, ni l’avion ni les bombes nucléaires n’ont été retrouvés.

Battu par un Israélien, un kickboxeur marocain refuse de lui serrer la main

Un kickboxeur marocain a refusé de serrer la main à son adversaire israélien, Loai Sakas qui l’a battu en demi-finale du championnat du monde de kickboxing qui s’est déroulé en Turquie. Celui-ci a remporté la médaille d’or dans la catégorie des moins de 75...

« Melilla n’a jamais été une colonie »

Le président de Melilla, Eduardo de Castro, salue la « nouvelle étape » de la relation avec le Maroc qui s’ouvre avec la décision de l’Espagne de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara. Il espère que cette reprise des relations aura des effets...

Voici combien vont toucher les ministres du gouvernement El Othmani

Saâdeddine El Othmani, chef du gouvernement sortant, les ministres et les secrétaires d’État percevront une indemnité de départ mais aussi une pension de retraite.

Lionel Messi montre ses prouesses à Marrakech (vidéo)

À quelques semaines du mondial au Qatar, le géant des boissons gazeuses Pepsi a sorti une nouvelle publicité tournée au Maroc. Lionel Messi, Paul Pogba et Ronaldinho ou encore le tiktokeur footballeur, Receba ont été invités dans le cadre de la...

BAM : une étude pour expliquer les transferts records des MRE

Bank al-Maghrib (BAM) va mettre sur pied une commission ad hoc qui sera chargée d’apporter des explications sur la hausse spectaculaire des transferts de la diaspora marocaine enregistrée cette année.

Tui fly va desservir sept villes marocaines au départ de Lille

La compagnie aérienne TUI Fly Belgium prévoit d’opérer des vols vers 19 destinations au Maroc, en Grèce, en Espagne et au Portugal au départ de l’aéroport de Lille-Lesquin cet été. À la manœuvre, des Boeing...

Colombie : le baron de la drogue Saïd Razzouki extradé vers les Pays-Bas

Le trafiquant de drogue néerlandais d’origine marocaine, Saïd Razzouki, a été extradé de Colombie vers les Pays-Bas, mardi.

Tanger : deux jeunes filment l’agression sexuelle d’une fille

Deux jeunes ayant agressé une jeune fille à Tanger , ont partagé la vidéo de leur forfait sur Facebook, suscitant la colère des internautes qui réclament des autorités leur arrestation immédiate.

Discours du roi Mohammed VI du samedi 20 août 2022

Le roi Mohammed VI a adressé ce samedi 20 août un discours à la nation à l’occasion du 69-ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple. Le voici dans son intégralité :