Les attaques marocaines par drone font peur au Front Polisario

2 février 2022 - 11h40 - Ecrit par : A.P

Le Front Polisario continue de dénoncer les attaques marocaines par drones au Sahara qui, selon lui, auraient tué 25 de ses miliciens et 11 civils sahraouis en 2021.

Depuis la rupture du cessez-le-feu en novembre 2020, 25 miliciens et 11 civils sahraouis seraient morts dans des attaques marocaines par drones au Sahara, avait indiqué El Periódico, un média pro-Polisario. Des chiffres qui n’ont jamais été confirmés par le gouvernement marocain qui évite que ce conflit ne dégénère pendant que le Front Polisario, de son côté, a déclaré la guerre au Maroc.

À lire : Quatre miliciens du Front Polisario tués dans une attaque marocaine par drone

Lors de la dernière attaque marocaine par drone qui a eu lieu le 16 janvier dernier, quatre miliciens du Polisario sont morts et deux ont été blessés, fait savoir El Faro de Vigo. « Cette guerre est marquée par l’utilisation de drones par le Maroc », a déclaré une source proche du Polisario, ajoutant que depuis la rupture du cessez-le-feu et la déclaration de guerre du Polisario, « des opérations se déroulent quotidiennement le long du mur marocain, notamment dans la zone nord, à Mahbes ».

À lire : Un chef militaire du Polisario tué par un drone marocain

Le Front Polisario a été affecté par la mort, en avril dernier, d’Adaj el Bendir, chef de la Garde nationale. Selon un communiqué officiel du mouvement indépendantiste, ce haut responsable militaire a été tué dans une attaque marocaine par drone au Sahara. « La modernisation de l’armée marocaine lui permet de disposer de capacités technologiques bien supérieures à celles de toute autre force de la zone, notamment dans le cas des drones de dernière génération », explique Diego Crescente, directeur de l’Institut de sécurité en Espagne.

À lire : Le Maroc veut encore acquérir des drones turcs Bayraktar TB2

Pour l’expert, cet aspect est « le plus troublant du conflit au Sahara Occidental » qui selon lui, est un « cadre idéal pour l’utilisation des drones militaires à des fins de surveillance et de destruction ». « L’absence d’une armée de l’air capable de contester le contrôle de l’espace aérien par le Maroc, permet aux drones d’exploiter toutes leurs capacités », note Crescente qui rappelle l’acquisition par le Maroc de six drones Bayraktar TB2 auprès de la Turquie. « Ces drones sont capables de voler à moyenne et haute altitude et se sont avérés très efficaces contre des systèmes de défense et des cibles tactiques importantes », explique-t-il.

Tags : Polisario - Sahara Marocain - Défense - Armement

Aller plus loin

L’armée marocaine a-t-elle tué deux miliciens du Polisario ?

Les éléments des Forces armées royales (FAR) auraient tué deux militaires du Polisario lors d’une attaque dans le Sahara hier, lundi.

Quatre miliciens du Front Polisario tués dans une attaque marocaine par drone

Quatre membres du Front Polisario ont été tués et deux autres blessés dans une attaque marocaine par drone dans la région de Mehaires, selon des sources proches du Mouvement...

Sahara : le Maroc combat le Polisario avec des aéronefs sans pilote

Le Maroc utilise des aéronefs sans pilote pour combattre le Polisario. Dans ce sens, le royaume renforce son armée de l’air à travers l’acquisition d’équipements de...

Le Polisario dit toujours être en guerre contre le Maroc

Le Front Polisario poursuivra ses attaques contre le Maroc, a annoncé Brahim Ghali, lors de sa conférence tenue récemment dans les camps de...

Nous vous recommandons

Un Suisse condamné au Maroc pourrait perdre sa nationalité

Le ressortissant suisse condamné au Maroc dans l’affaire dite des meurtres d’Imlil pourrait être déchu de sa nationalité. Sa demande de transfert en Suisse a été rejetée par les autorités. Nicholas P. représenterait « une menace pour la sécurité intérieure de...

L’Europe accepte le pass vaccinal marocain

Voyager dans les pays de l’Union européenne sera désormais plus facile pour les ressortissants marocains. La Commission européenne a décidé mercredi, que les certificats Covid-19 délivrés par le Maroc sont conformes avec ceux de l’Union européenne...

Des Marocains portent plainte contre un ancien officier supérieur algérien

Des citoyens marocains ont déposé plainte contre Mokhtar Saïd Mediouni, un ancien officier supérieur du renseignement militaire algérien, qui a appelé le Front Polisario à mener des attaques terroristes contre le...

Le roi Mohammed VI exprime sa proximité avec Abdellatif Hammouchi

Dans un message de condoléances et de compassion, le roi Mohammed VI a exprimé sa proximité avec Abdellatif Hammouchi, Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire (DGSN-DGST), suite au décès de sa...

Les autorités marocaines veulent des villes sûres

De lourdes menaces planent sur les villes marocaines. Entre constructions hors norme, risques industriels, incendies, aléas naturels, urbanisation et autres, la mise en place de règles d’aménagement du territoire et de construction est plus...

Violemment agressé en Espagne, un Marocain décède

Mohamed Youb, le jeune marocain, victime d’une violente agression en juillet dernier à Cales à Majorque, a finalement rendu l’âme vendredi matin à l’hôpital de Son Espases où il était admis depuis son...

Le Maroc blinde ses frontières avec Ceuta

Afin d’assurer un meilleur contrôle aux frontières avec Ceuta après la crise migratoire de mai, le Maroc a engagé des travaux de renforcement au niveau du Tarajal. Deux nouvelles clôtures sont en cours de...

Ikea ouvre un nouveau magasin à Tétouan

IKEA a annoncé l’ouverture dans les prochaines semaines, d’un nouveau magasin,le deuxième du genre au Maroc, érigé à Tétouan au sein de la zone commerciale de Fnideq.

Le coureur Sadik Mikhou suspendu pour dopage

Mauvaise nouvelle pour le coureur Sadik Mikhou, éliminé lors des séries du 1 500m aux Jeux olympiques de Tokyo. Le Bahreïni d’origine marocaine a été provisoirement suspendu pour une affaire de transfusion sanguine à la suite d’un test effectué le 2...

Voici le classement du passeport marocain

Le passeport marocain occupe la 2ᵉ place en Afrique du Nord et le 82ᵉ rang au niveau mondial, selon le dernier classement de Henley & Partners.