Le Maroc se prépare au pic de la vague Omicron

8 janvier 2022 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le nouveau variant du Covid-19, Omicron, évolue rapidement au Maroc, ce qui fait penser à certains scientifiques que cette vague sera de courte durée. Mais la prudence doit rester de mise.

« Quand une vague est rapide, elle est brève », explique Dr. Mouad Merabet, épidémiologiste et médecin coordonnateur du Centre national d’opérations d’urgence de santé publique. Selon le scientifique, la vague Omicron atteindra probablement son pic « à la troisième semaine de janvier », précisant que « certaines régions vont vivre leur pic de façon différée ».

À lire : Covid-19 : le variant Omicron dominant au Maroc

« Il y a un décalage entre les régions, ce décalage existait, mais aujourd’hui il est plus important. Il est de trois semaines entre Casablanca et les régions du sud et l’Oriental, par exemple », souligne Dr. Merabet, rappelant que le Maroc a enregistré le 05 août dernier, 12 039 nouveaux cas, soit le nombre de cas quotidiens le plus élevé depuis le début de la pandémie. Il craint un dépassement de ce record avec la vague Omicron. « Fort probablement, on va dépasser les 12 000 cas, car le temps de dédoublement des cas est plus court », relève-t-il.

À lire : Omicron : les services d’urgences débordés à Casablanca

Mais tout dépendra du rythme de vaccination, de l’instauration de nouvelles mesures restrictives, du respect des gestes barrières, etc., ajoute Dr. Merabet qui indique que, dans tous les cas, Casablanca et Rabat subiront durement cette 3ᵉ vague. Casablanca a déjà dépassé son propre pic Delta avec 4 000 nouveaux cas à la date du 7 janvier, et le nombre de nouveaux cas quotidiens enregistré à Rabat a déjà atteint 3 128 à la date du 07 janvier 2022, loin devant le record des 2 881 cas atteint le 28 juillet 2021.

À lire : Omicron : les autorités appellent à la vigilance et à la 3è dose du vaccin

« S’il y avait un meilleur respect des mesures barrières, et une meilleure adhésion à la vaccination, on pourrait être dans une situation épidémiologique meilleure », insiste le scientifique, déplorant le non-respect des mesures barrières par les populations. « On dit qu’à l’échelle internationale, Omicron est moins létal, mais n’oublions pas qu’au Maroc, nous avons encore le Delta qui circule, et lui est plus grave. Omicron et Delta circulent simultanément… », explique Dr. Merabet qui rassure que « les hôpitaux se sont réorganisés, ont été dotés des moyens nécessaires pour faire face à cette nouvelle vague ».

« Cela dit, il faut rester vigilants, il ne faut pas sous-estimer cette vague… La troisième dose peut être considérée aujourd’hui comme une vaccination de riposte, son effet est visible en 48 à 72 h. Les gens doivent se mobiliser pour faire leur troisième dose, car au bout de 3 jours, le niveau d’immunité sera réactivé de nouveau. », conclut-il.

Sujets associés : Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc se dit prêt à faire face au variant Omicron

Le Maroc dispose actuellement d’un système de Santé capable de faire face au variant Omicron, en cas de revers épidémique.

Omicron : les services d’urgences débordés à Casablanca

Le nouveau variant Omicron frappe de plein fouet la ville de Casablanca où les services d’urgence sont débordés. Toutefois, la situation au niveau des services de réanimation...

Omicron : les autorités appellent à la vigilance et à la 3è dose du vaccin

Si rien n’est fait, la flambée de contaminations des cas du Covid-19 que connait le Maroc depuis quelques jours, risque de faire échouer tous les efforts consentis dans la...

Variant Omicron : les soins intensifs débordés à Casablanca

Plus de place au service de soins intensifs et de réanimation du CHU de Casablanca. Les cas graves et critiques s’entassent à cause du variant Omicron alors que cette nouvelle...

Nous vous recommandons

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Immobilier au Maroc : bonne nouvelle pour les nouveaux acquéreurs

Réduire de 50 % les droits d’enregistrement pour les biens immeubles acquis jusqu’à la fin de l’année 2020. C’est ce qu’envisage le gouvernement marocain pour aider les acquéreurs à faire face aux difficultés économiques nées de la crise sanitaire du...

L’industrie aérospatiale marocaine s’active pour reprendre ses activités

L’industrie aérospatiale marocaine n’a pas échappé aux conséquences de la crise sanitaire due au coronavirus. Toutefois, les acteurs du secteur ont foi en l’avenir.

Coronavirus : le Maroc se prépare à une deuxième vague

Après avoir géré avec brio la crise du coronavirus, le Maroc se prépare à une seconde vague de contaminations. Pour la prochaine rentrée scolaire, le ministère de l’Éducation nationale s’active et veut...

Plus de 5 milliards de dirhams d’aides européennes au Maroc

Dans la lutte contre la pandémie du coronavirus, l’Union européenne a été d’une grande utilité pour le Maroc. Ainsi, l’institution a mobilisé environ 5 milliards de dirhams pour soutenir le royaume dans la gestion de la crise et ses effets sur...

Machines à oxygène : le spectre d’une pénurie au Maroc

Avec l’augmentation du nombre de contaminations au Covid-19 et la saturation des hôpitaux, la demande de machines à oxygène a explosé. Les prix grimpent et les professionnels dénoncent des failles dans le système...

Vaccin anti-Covid-19

Coronavirus au Maroc : «  un hiver plus meurtrier est à craindre  »

L’hiver risque d’être funeste au Maroc, face à la hausse vertigineuse du nombre des cas de contamination et des décès dus au Covid-19 enregistré depuis quelque semaines. En établissant un état des lieux de la situation épidémiologique, le Président de la...

Vaccins anti-Covid-19 au Maroc : tout savoir sur la vaccination

Tout se met en place pour le lancement imminent de la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19. Le Maroc a reçu vendredi un premier lot du vaccin et devrait recevoir un autre ce mercredi.

États-Unis : nouvelles conditions d’accès pour les Marocains

Les États-Unis ont annoncé de nouvelles conditions de voyage pour accéder à leur territoire. Seuls les voyageurs vaccinés pourront fouler le sol américain.

Royal Air Maroc s’apprête à transporter des vaccins

Royal Air Maroc se prépare à transporter les vaccins vers le royaume. À ce titre, un accord a été signé entre la compagnie aérienne nationale et Envirotainer afin de proposer à sa clientèle des containers à température...

Pass vaccinal : contrôles renforcés dans les cafés et restaurants

Depuis le 21 octobre, le pass sanitaire est devenu une obligation dans l’ensemble des espaces publics. Même si les patrons des cafés, restaurants et autres lieux de loisir ne veulent pas jouer aux gendarmes aux portes de leurs établissements, le...