Maroc : prison ferme pour atteinte à la religion islamique

13 août 2020 - 19h30 - Maroc - Ecrit par : K.B

Un homme a été condamné à 6 mois de prison ferme et à une amende de 3 000 dirhams, pour avoir publié sur son compte Facebook des caricatures jugées blasphématoires.

Né en 1967 et père de 2 enfants, il a été reconnu coupable par la Cour d’appel de Safi d’avoir intentionnellement insulté et porté atteinte à la religion islamique à travers un dessin caricatural intitulé "si les prophètes vivaient à notre époque".

Pour l’Association marocaine des droits de l’homme, la peine demeure injustifiée du moment que le cinquantenaire "n’a fait que partager le post sur le même réseau social sans ajouter aucun commentaire", a fait savoir le site Lakome.

L’Association, qui remet en question le bien-fondé de l’accusation, a souligné que "l’homme fait l’objet d’un jugement arbitraire et a été condamné à deux reprises selon l’article maudit 267 du Code pénal marocain", qui avait fait tant de victimes parmi les citoyens marocains et les militants associatifs.

Tout en demandant le retrait de l’article 267, qui sanctionne sévèrement la liberté d’expression, l’Association a appelé à remettre en liberté le cinquantenaire ainsi que l’ensemble des personnes victimes de cette loi répressive, ajoute le site.

Sujets associés : Safi - Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) - Islam

Aller plus loin

Un Marocain en prison pour blasphème contre le prophète Mohammad

Trois mois de prison. C’est le verdict de la justice contre le fonctionnaire qui a publié une série de caricatures sur son compte Facebook dans lesquels il insinuait que le...

Pays-Bas : le concours de caricatures du prophète Mohammad relancé

Après une annulation en juin 2018 en raison de menaces de mort et de manifestations, le député néerlandais Geert Wilders, 56 ans, entend relancer son concours de caricatures du...

Le Maroc parmi les pays où la liberté religieuse est menacée

Le Maroc fait partie des pays où l’on enregistre des violations significatives de la liberté religieuse. C’est ce qu’indique le dernier rapport de l’Aide à l’Église en Détresse...

Maroc : une MRE recherchée par la police pour blasphème

Le service préfectoral de Marrakech a ouvert une enquête judiciaire pour déterminer l’identité des personnes impliquées dans le partage de versets coraniques déformés sur Facebook.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le ramadan débutera jeudi en France

Le ramadan débutera officiellement le jeudi 23 mars en France, annonce le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

Voici la date de la nouvelle année musulmane (Fatih Moharram)

Le 1ᵉʳ Moharram, marquant le début de la nouvelle année de l’hégire 1444, sera célébré le 30 juillet prochain au Maroc, d’après les calculs astronomiques. La date officielle sera annoncée dans quelques jours par le ministère des Habous.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le mois de Rabie-I 1445 de l’hégire débutera le dimanche 17 septembre 2023 et Aïd Al Mawlid Annabaoui célébré le jeudi 28 septembre, a annoncé le ministère des Habous et des affaires islamiques.