Maroc : en prison pour s’être mariée à deux hommes

6 avril 2019 - 16h50 - Maroc - Ecrit par : K.B

Pour avoir contracté un second mariage sans se séparer de son premier mari, qui purgeait encore une peine d’emprisonnement, une Marocaine d’une trentaine d’années a été placée en détention.

La sentence a été prononcée par la cour pénale du tribunal de première instance de Meknès qui a décidé de maintenir en prison cette femme accusée de falsification de documents administratifs, adultère, abus de confiance et fraude.

D’après Aljarida24, la cour a rejeté la demande formulée par la défense de l’accusée en faveur d’une remise en liberté provisoire contre le versement d’une caution. Elle a également décidé d’ajourner au 20 Avril prochain la prochaine audience.

Par ailleurs, la justice a repoussé à la même date l’examen des questions soulevées par la défense de l’accusée, à savoir la prescription des poursuites judiciaires à son encontre et le règlement d’une indemnité forfaitaire à son premier époux, contre bien sûr l’abandon des poursuites.

A noter que l’accusée est incarcérée dans l’aile réservée aux femmes à la prison locale Toulal de Meknès.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Meknès - Mariage - Relation amoureuse - None

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Le mariage qui a sauvé un village

La célébration d’un mariage a sauvé tous les habitants d’un village marocain lors du tremblement de terre meurtrier du 8 septembre, qui a détruit leurs maisons.

Maroc : le registre national des mariés bientôt disponible

Dans quelques jours, le ministère de la Justice marocain va procéder au lancement du registre national des mariés dans le but de mettre fin aux infractions constatées dans le domaine.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Des révélations très intimes sur le couple Debbouze-Theuriau

La journaliste Mélissa Theuriau, épouse de l’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze a fait des déclarations très intimes sur son couple. Elle évoque notamment des « blessures communes. »

Yassine Bounou et Imane khallad : une vie de couple loin des rumeurs

Alors que le couple Yassine Bounou et Imane khallad est supposé battre de l’aile, avec même une séparation et un divorce évoqués, il n’en serait apparemment rien.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Achraf Hakimi et Hiba Abouk sur le point de se séparer ?

Des rumeurs de séparation circulent autour de l’international marocain Achraf Hakimi et de l’actrice espagnole d’origine tunisienne Hiba Abouk. Selon plusieurs sources, les procédures auraient commencé il y a plusieurs semaines, bien avant qu’un...

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Séparation de Tamer Hosny et Basma Boussel : Jalila nie toute implication

Dans le tumulte médiatique qui entoure la récente séparation entre la star égyptienne Tamer Hosny et son épouse Basma Boussel, la Marocaine Jalila se retrouve malgré elle au cœur des spéculations. Des rumeurs circulent, laissant entendre qu’une...