Maroc : de gros soucis pour les professionnels du Transport international routier

9 novembre 2020 - 16h00 - Ecrit par : S.A

Les professionnels du Transport international routier (TIR) se trouvent dans l’incapacité de transporter des marchandises vers l’Europe à cause de l’épuisement du contingent des autorisations. L’activité est quasiment à l’arrêt.

Dans une correspondance, le ministère de l’Équipement, du transport et de la logistique informe les professionnels du TIR que le stock des autorisations bilatérales néerlandaises de l’année 2020 est épuisé depuis le mercredi 4 novembre 2020, suite à une augmentation exceptionnelle de la consommation de ces autorisations ces derniers jours. "Les autorités néerlandaises ont été saisies pour doter l’administration marocaine d’un contingent supplémentaire d’autorisations néerlandaises pour couvrir le reste de l’année 2020", ajoute la même source.

Cette nouvelle a surpris les opérateurs du TIR. Ceux-ci déplorent le manque d’anticipation du ministère de tutelle. Selon eux, c’était prévisible qu’il y ait épuisement du contingent des autorisations (environ 4000) avec la Hollande. "Le flux du trafic avec les Pays-Bas a changé de physionomie ces dernières années. Au lieu de décharger les produits frais (légumes, fruits, fleurs) à la plateforme logistique de Perpignan (France), les camions frigorifiques ont commencé à servir directement le marché néerlandais, attirés par une croissance soutenue de la demande", explique un membre de la Fédération du transport.

Face à la situation, le président de l’Association marocaine des transporteurs routiers inter-continentaux (AMTRI) suggère que la méthodologie du travail qui, dit-il, date des années 1980 soit revue pour mieux s’adapter aux réalités actuelles (multiplication des flux). "Le mode de gestion du système des contingents est dépassé. Il ne reflète pas la réalité des échanges réels", a-t-il indiqué.

Tags : Pays-Bas - Transports

Aller plus loin

Maroc : une bonne nouvelle pour les professionnels du transport routier

Au Maroc, les professionnels du transport routier qui avaient déposé leurs dossiers auprès des services extérieurs du ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de...

TIR : Le Maroc préoccupé par la recherche d’autres moyens de transport des flux vers l’UE

Les autorisations bilatérales estampillées « E », lors des opérations de transport entre le Maroc et l’Espagne ne cessent d’augmenter depuis l’entrée en vigueur du nouvel accord....

Transport routier : l’appel pressant du ministre Abdelaziz Rabbah aux automobilistes

Face à la propagation inquiétante des cas de contaminations au Covid-19, le ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a une nouvelle fois, appelé les...

Nous vous recommandons

Air Arabia lance un nouveau service

Air Arabia Maroc a lancé un nouveau service pour simplifier le voyage à ses clients. Désormais, ils peuvent faire des opérations directement sur le site web ou l’application Air Arabia.

La décision algérienne est « un message approprié au Maroc »

Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères revient sur la décision de son pays de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Il estime que c’était nécessaire que Alger envoie « un message approprié » à Rabat après « des actes hostiles...

Flambée des cas positifs à Marrakech : les médecins du privé appelés à la rescousse

La recrudescence des contaminations à Marrakech appelle à la mobilisation de toutes les ressources humaines disponibles de la région. Les médecins du secteur privé sont désormais appelés à contribuer au dépistage précoce des cas de...

Marseille ne veut pas rater le tournant du ro-ro avec Tanger

La dynamisation de la liaison maritime ro-ro (rouliers) Marseille-Tanger a fait l’objet de discussions entre parties différentes du service de La Méridionale lors d’une table ronde sur les services rouliers entre la Cité phocéenne et le Maroc organisée...

Le Maroc maîtrise son risque-pays

Malgré la crise sanitaire, le Maroc a réussi à maintenir tous ses indicateurs du risque-pays au vert, ceci grâce aux mesures prises par les pouvoirs publics pour soutenir l’économie.

L’Algérie veut concurrencer le gazoduc Nigeria-Maroc

L’Algérie et le Nigeria ont échangé mardi au sujet de la construction d’un gazoduc reliant les deux pays via le Niger au continent européen. Une manière pour l’Algérie de concurrencer le gazoduc Maroc-Nigeria.

Le Maroc disposé à reprendre ses relations avec l’Espagne

En crise diplomatique avec l’Espagne depuis plusieurs mois, le Maroc a fait part de son souhait de réchauffer ses relations avec le voisin du Nord. Le roi Mohammed VI pose, toutefois, des conditions.

Vueling lance deux nouvelles liaisons au départ de Paris vers le Maroc

La compagnie Vueling prévoit de lancer pour la toute la première fois deux liaisons aériennes directes au départ de sa base de Paris-Orly vers le Maroc.

Plus de 50 % des Marocains pour le port du hijab

61,2 % des Marocains sont favorables au port du hijab, selon une étude qui vient d’être publiée par par l’organisation « Menassat pour les recherche et études sociales ».

Montpellier : du nouveau sur l’agression des deux femmes maghrébines voilées

L’homme qui a agressé deux adolescentes voilées mardi 12 avril, en fin de matinée, au niveau des Rives-du-Lez à Montpellier s’est rendu de lui-même au commissariat. En attendant la confirmation ou l’infirmation de l’hypothèse d’une attaque à caractère...