Le Maroc cherche à éviter un reconfinement de la population

26 novembre 2020 - 22h30 - Ecrit par : S.A

Le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb assure que le gouvernement marocain s’évertue à «  éviter le reconfinement national à tout prix  ». Il annonce l’arrivée des premiers vaccins d’ici à décembre.

«  Nous cherchons à éviter le reconfinement national à tout prix. C’est justement pour cela que nous demandons aux citoyens de respecter les dispositions restrictives et les mesures barrières. […] Ce serait le pire des scénarios  », a-t-il déclaré dans une interview accordée au site russe Sputnik. Le ministre a rappelé que des dispositions restrictives comme le couvre-feu ou le confinement des régions les plus touchées ont été prises pour freiner la propagation du Covid-19 dans le royaume.

«  Aujourd’hui, nous maîtrisons la situation mais ce qui nous préoccupe le plus, c’est le nombre de cas graves qui augmente en si peu de temps à travers le pays et qui gêne par rapport à la capacité de notre système de santé. D’autant que le contexte épidémiologique connaît beaucoup de disparités  », a-t-il indiqué, soulignant que la ville de Casablanca est celle qui inquiète le plus.

«  Le taux d’occupation en réanimation y atteint 68% (le seuil d’alerte est de 65%, NDLR) -au niveau national, ce taux est de l’ordre de 40%. Nous avons augmenté de 300 lits les capacités d’accueil en réanimation au niveau de l’espace de la Foire internationale de Casablanca. Il faut aussi savoir que dans le bilan quotidien, la situation dans la capitale économique conditionne les chiffres du pays. 40% des cas positifs y sont enregistrés. Par ailleurs, la ville représente 60% des cas graves et 30% des décès y sont signalés  », a fait savoir M. Taleb.

Quant à la campagne de vaccination contre le coronavirus qui démarrera vers mi-décembre, il a rappelé que le Maroc a ciblé plusieurs firmes et a, à la fin, opté pour le laboratoire chinois Sinopharm et le groupe britannico-suédois Astrazeneca. «  Les essais cliniques de leurs vaccins sont très probants. Si tout va bien, on aura les premiers arrivages d’ici à décembre. Pour les autres laboratoires, les négociations sont toujours en cours  », a laissé entendre le ministre. L’ambition du royaume, dira-t-il, c’est devenir un producteur de vaccins en tous genres avec une plateforme de production vaccinale de haute technologie dans la ville technologique Mohammed VI de Tanger.

«  Cette usine va permettre de développer des vaccins ‘made in Morocco’ et d’assurer l’autosuffisance du pays tout en approvisionnant le continent africain et nos voisins maghrébins, est-il persuadé. En parallèle, nous sommes en train de travailler dur pour élargir la production à l’Institut Pasteur de Casablanca, qui peut être aussi une plateforme dans le cadre de partenariats public-privé  ».

Tags : Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Khalid Aït Taleb - Etat d’urgence au Maroc - Déconfinement au Maroc

Aller plus loin

Le reconfinement envisagé au Maroc

Le spectre d’un reconfinement qui plane sur la tête des Marocains, était mardi, au cœur de l’intervention du chef du gouvernement devant les parlementaires. Saâd Eddine El Othmani...

Covid-19 : Saâdeddine El Othmani met en garde les Marocains

Face à la flambée des cas de contamination, le chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani appelle les Marocains au respect strict des mesures sanitaires édictées afin de freiner...

Le spectre d’un prochain reconfinement guette Casablanca

La ville de Casablanca pourrait être confinée à nouveau dans les prochaines semaines. L’accélération des nouvelles contaminations avec des services de réanimation déjà très débordés...

Un reconfinement serait désastreux pour l’économie marocaine

Face à la hausse des contaminations au Covid-19, les Marocains redoutent un reconfinement généralisé. À l’instar de plusieurs économistes, d’Amine Nejjar, vice-président de...

Nous vous recommandons

Les supermarchés "U Express" se renforcent au Maroc

Après deux ans d’activité au Maroc, le géant français de la distribution alimentaire, U Express, se prépare au lancement très prochainement de quatre nouveaux points de vente.

Maroc : des trafiquants de drogue blanchissent de l’argent via la culture de l’avocat

À Kenitra, les trafiquants de drogue ont trouvé une nouvelle astuce pour blanchir l’argent sale. Ils prennent possession de centaines d’hectares et s’investissent dans la culture de l’avocat.

La Marocaine Audrey Azoulay, prochaine Première ministre française ?

La Franco-marocaine Audrey Azoulay, directrice de générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) pourrait remplacer Jean Castex à Matignon, le président réélu Emmanuel Macron comptant nommer une femme de...

Le Maroc sera fortement impacté par la hausse internationale des prix

Le Maroc sera fortement touché par la hausse des prix des produits alimentaires sur le marché international, mais restera toutefois l’un des pays les plus stables du continent, selon l’Oxford Economics...

Maroc : de nouvelles mesures pour la rentrée scolaire

En vue d’assurer le démarrage effectif de la rentrée scolaire prévue le 1ᵉʳ octobre prochain au Maroc, une série de mesures viennent d’être mises en place par le ministère de l’Éducation nationale, principalement concernent les programmes...

Nour, Franco-marocaine, gagne The voice France 2022

Après plusieurs semaines de compétition, c’est finalement Nour, la plus jeune candidate de l’histoire de The Voice France, qui est la gagnante avec 56,2 % des voix. La finale a eu lieu le samedi 21 mai sur...

L’Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc

Ce qui n’était qu’une rumeur il y a encore quelques jours est aujourd’hui une réalité. L’Algérie vient d’annoncer la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc.

Police aux frontières : l’Espagne soutient le Maroc, malgré la crise

Quelques jours après l’entrée massive de migrants à Ceuta les 17 et 18 mai, l’Espagne a conclu l’achat de 98 caméras thermiques au profit du Maroc. Elle prévoit aussi l’acquisition de 90 quads destinés à renforcer les forces de sécurité marocaines aux...

Voici les deux milliardaires marocains du classement Forbes

Deux Marocains figurent dans le dernier classement annuel des plus grosses fortunes africaines du magazine économique américain Forbes, rendu public le 24 janvier. Qui sont-ils  ?

Mbappé et Hakimi aux côtés des orphelins à Marrakech

L’international marocain Achraf Hakimi et son coéquipier et ami Kylian Mbappé profitent de leurs vacances à Marrakech, pour rendre visite à des orphelins dans un petit village.