Recherche

Vaccin anti-Covid : « une grosse pression pèse sur nous », confie le ministre de la Santé

© Copyright : DR

16 janvier 2021 - 10h40 - Société - Par: I.L

Alors qu’elles étaient annoncées pour être livrées ce samedi, le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb a déclaré, ce vendredi 15 janvier que les premières doses du vaccin du laboratoire britannico-suédois AstraZeneca pourraient arriver à tout moment. Il déclare recevoir une forte pression en raison du retard qu’accuse la livraison des vaccins.

« On attend à tout moment l’arrivée du vaccin anti-Covid-19 », a assuré le ministre de la Santé, dans un entretien téléphonique accordé à Le360, ajoutant qu’il ne peut avancer de date précise et exacte pour ne pas décevoir le public.

En tout, le royaume attend un premier lot d’un million de doses de ce vaccin. En ce qui concerne le vaccin chinois du laboratoire Sinopharm, commandé en premier lieu par le royaume, il devrait connaître un retard de livraison pour des raisons qui restent encore pour le moment obscures.

Face à ce retard qu’accuse la livraison des premières doses du vaccin alors que le royaume faisait partie des pionniers dans la commande des vaccins, le ministre avoue qu’« une grosse pression pèse sur nous » de la part de son ministère, du gouvernement, et de citoyens. « On ne dira que le vaccin arrive que lorsqu’on aura la certitude qu’il sera là », a-t-il précisé.

Mais il n’exclut pas le fait que le vaccin AstraZeneca puisse être réceptionné ce samedi. À l’en croire, il préfère rester prudent, car des changements de dernière minute ont été observés par le passé. « Je souhaite ardemment qu’il soit là, mais il faut attendre », a-t-il ajouté.

Mots clés: Ministère de la Santé , Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Khalid Aït Taleb , Vaccin anti-Covid-19

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact