Maroc : les assurances d’un virologue sur les vaccins anti-Covid commandés

24 novembre 2020 - 05h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le risque de ressentir des effets secondaires après administration desvaccins anti-Covid que le Maroc a commandés à Sinopharm et AstraZeneca est minime. C’est du moins ce qu’affirme le professeur Moulay Mustapha Ennaji, directeur du laboratoire de virologie de l’université Hassan II de Casablanca.

«  Des effets secondaires sont possibles à la prise d’une panoplie de vaccins mais aussi de médicaments. Pour ce qui est des vaccins contre le Covid-19 commandés par le royaume, les essais cliniques les concernant ont prouvé leur innocuité pour l’être humain, et que les risques de ressentir des effets secondaires, comme de la fièvre, sont minimes  », a-t-il déclaré à 2M.

Selon les explications du spécialiste, ces vaccins sont fiables. Leur élaboration en est la preuve : ce sont des vaccins développés à base de virus inactifs et incapables de se reproduire dans les cellules humaines.

Pr. Ennaji confirme que la campagne de vaccination débutera dès décembre. Elle se déroulera sur 3 mois à raison de 4 phases. Deux injections à un mois d’intervalle s’avèrent nécessaires. Toutefois, il faut inciter les gens à maintenir les gestes barrières de prévention avant, pendant et après la vaccination, insiste le virologue, soulignant que «  la personne vaccinée ne développera des anticorps que deux mois après sa vaccination, d’où l’impératif de maintenir la vigilance  ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Le Maroc va vacciner vingt millions d’adultes contre le Covid-19

La date n’est pas encore déterminée mais le Maroc entend démarrer la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19 avant la fin de cette année. Vingt millions d’adultes...

Covid-19 au Maroc : comment se passera la vaccination de la population ?

Dans quelques semaines, le Maroc va procéder au lancement d’une campagne de vaccination à grande échelle contre le Covid-19. Le directeur du laboratoire de biotechnologie de la...

Vaccin anti-Covid : 35 000 signalements d’effets secondaires enregistrés au Maroc

Le Centre Anti-Poison et de Pharmacovigilance du Maroc (CAPM) a indiqué que sur les 35 000 personnes ayant signalé des effets indésirables de la vaccination anti-Covid, 99.5 %...

Covid-19 : le roi Mohammed VI ordonne une opération massive de vaccination

Le roi Mohammed VI a ordonné, lundi, le lancement dans les prochaines semaines, d’une opération massive de vaccination contre le Covid-19. Cette décision a été prise lors d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.