Vaccin anti-Covid : 35 000 signalements d’effets secondaires enregistrés au Maroc

4 novembre 2021 - 17h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le Centre Anti-Poison et de Pharmacovigilance du Maroc (CAPM) a indiqué que sur les 35 000 personnes ayant signalé des effets indésirables de la vaccination anti-Covid, 99.5 % présentent des complications extrêmement légères. Selon la directrice du Centre, Rachida Soulaymani Bencheikh, ce sont des effets secondaires légers qui disparaissent au bout de quelques jours.

Le CAPM a appelé les Marocains à ne pas céder à la panique. Les effets secondaires recensés sont ceux qui apparaissent après la prise de n’importe quel médicament ou après l’administration de tout autre vaccin. Il s’agit de la fièvre ou encore de la fatigue. Selon les précisions données par Rachida Soulaymani Bencheikh, 80 % des cas signalés proviennent du citoyen lambda, et 20 % ont été notifiés chez des professionnels de la santé. Quant aux cas considérés comme étant sévères par l’Organisation mondiale de la santé, ils ne représentent que 0.5 %.

À lire  : Maroc : les assurances d’un virologue sur les vaccins anti-Covid commandés

Le CAPM a mis en place une ligne téléphonique fonctionnelle 24/24, à la disposition de la population pour l’enregistrement des effets indésirables présumés de la vaccination contre le Covid-19. Les déclarations peuvent également se faire ou par note adressée au centre.

À lire :Les Marocains réticents à se faire vacciner contre le Covid-19

Le centre rappelle que le diagnostic et le traitement des cas graves relève de la responsabilité du ministère de la Santé via les hôpitaux universitaires, régionaux et provinciaux. La prise en charge se fait lorsque le patient ne bénéficie ni d’une assurance ni du « RAMED », précise Rachida Soulaymani Bencheikh

Sujets associés : Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Espagne : les mosquées incitent les musulmans à se faire vacciner

L’appel des mosquées à la vaccination en Espagne commence par produire des résultats. Plusieurs centres de santé ont noté une augmentation des rendez-vous pour se faire vacciner...

Maroc : les assurances d’un virologue sur les vaccins anti-Covid commandés

Le risque de ressentir des effets secondaires après administration desvaccins anti-Covid que le Maroc a commandés à Sinopharm et AstraZeneca est minime. C’est du moins ce...

Des médecins MRE doutent de l’efficacité du vaccin anti-Covid chinois

Des doutes persistent sur le vaccin chinois développé par Sinopharm. À ce propos, un groupe de chercheurs internationaux d’origine marocaine, experts dans les domaines du...

Vaccin anti Covid : l’injection d’une quatrième dose n’est pas exclue

Combien de doses de vaccin anti Covid faudra-t-il pour que les Marocains soient complètement à l’abri du coronavirus. Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, estime que la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.