Vaccin anti-Covid-19 : quid des éventuels effets secondaires ?

16 décembre 2020 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Face aux différentes inquiétudes soulevées par certains Marocains sur les éventuels effets secondaires du vaccin anti-Covid, le comité technique et scientifique est sorti de son silence. Ils ont tenu à mettre un terme aux fausses informations relayées abondamment sur les réseaux sociaux.

Depuis que la campagne nationale de vaccination a été annoncée, la détermination à se protéger contre le virus a laissé place à de la méfiance chez certains Marocains qui redoutent le vaccin, accusant parfois les autorités de vouloir les entraîner vers une expérience bien plus douloureuse que la crise sanitaire elle-même. Selon le comité technique et scientifique de la vaccination anti-Covid, «  les effets secondaires observés lors des essais cliniques du vaccin chinois de Sinopharm sont très normaux  ».

Il s’agit d’après le comité, «  d’une légère douleur locale sur le site d’injection du vaccin, une légère hausse de température ou encore des maux de tête  ». Ce sont des effets secondaires qui s’estompent avec la prise de médicaments disponibles en pharmacie, sans ordonnance. Le Comité a également souligné que ces effets secondaires tant craints peuvent ne pas apparaître, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

Les experts du comité technique et scientifique ont rassuré la population que ces éventuels effets secondaires ressemblent à ceux observés chez les nourrissons et les enfants après l’injection d’un vaccin autorisé par le ministère de la Santé. Le Comité appelle la population ciblée pour être vaccinée, à s’informer aux sources officielles et à ne pas se laisser induire en erreur par les fake news, au risque de freiner les efforts du ministère de la Santé pour atteindre une immunité collective.

Le Maroc attend la réception définitive des lots de vaccin pour démarrer cette campagne de vaccination qui vise 80% de la population, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Ministère de la Santé - Fake news - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Des médecins MRE doutent de l’efficacité du vaccin anti-Covid chinois

Des doutes persistent sur le vaccin chinois développé par Sinopharm. À ce propos, un groupe de chercheurs internationaux d’origine marocaine, experts dans les domaines du...

Maroc : appel pour une vaccination massive de la population

À quelques jours du démarrage de la campagne de vaccination contre le Covid-19 au Maroc, le débat sur l’efficacité du vaccin reste entier. Le médecin de formation et député de...

Covid-19 au Maroc : voici la date de vaccination des médecins

La vaccination des médecins marocains contre le coronavirus démarre lundi 7 décembre. Les parties prenantes mettent les bouchées doubles pour assurer sa réussite.

Vaccin anti-Covid-19 au Maroc : les députés exigent des explications

Le ministre de la Santé et la commission scientifique chargée de la gestion de la lutte contre le Covid-19 ont été appelés à s’expliquer sur les modalités de la campagne de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.