Maroc : le tourisme attend une aide de l’Etat

24 avril 2020 - 20h00 - Economie - Ecrit par : G.A

Le secteur du tourisme reste sérieusement affecté par la pandémie du coronavirus et devra batailler dur pour redorer son blason et restaurer les chiffres qui faisaient sa fierté.

Le dernier rapport de la Confédération nationale du tourisme (CNT) mise sur 2021 pour voir sortir le secteur du gouffre dans lequel il a été précipité de façon inattendue. Selon le CNT, le secteur "devra également faire face à une longue période d’inactivité ou d’activité réduite". Selon la confédération, "l’ensemble des acteurs du secteur seront affectés et devront affronter une période très difficile jusqu’à décembre 2020". Les professionnels du secteur appellent à une mobilisation générale pour "sauver un "secteur vital pour l’emploi et pour l’économie, dont les pertes en devises pourraient atteindre 138 milliards de dirhams".

Selon l’Économiste, ils proposent "la mise en place d’un dispositif de sauvegarde spécifique au secteur qui s’articule autour du maintien de l’outil de production et des emplois et la sauvegarde de la compétitivité avec un plan de relance". Ce dispositif comprend un investissement supplémentaire estimé à 1,7 milliard de dirhams, dont 1,2 milliard de dirhams pour la sauvegarde du secteur, et 500 millions de dirhams pour la relance.

Il faudra compter avec des mesures telles que "l’exonération des charges sociales et fiscales pour 12 mois en faveur des entreprises en activité ayant maintenu 80 % des effectifs, ou le report de toutes les échéances de crédit pour les entreprises de 12 mois minimum au lieu des 3 mois accordés. Il y a également la possibilité, pour les entreprises qui conservent 80 % des emplois, de payer leurs salariés par internet. Une défiscalisation des départs à la retraite anticipée sera également applicable aux salariés proches de l’âge de la retraite, à leur demande.

Sujets associés : Tourisme - Régularisation

Aller plus loin

Maroc : que dit le protocole sanitaire destiné aux professionnels du secteur touristique ?

Dans la perspective de la relance du tourisme marocain, le ministère de tutelle a élaboré un protocole sanitaire devant servir de guide aux professionnels du secteur en ces...

Taxe professionnelle : le casse-tête des professionnels du tourisme

Les professionnels du tourisme redoutent de ne pas être en mesure de payer la taxe professionnelle arrivée à échéance avant le 30 juin. Et pour cause, les trois mois...

Maroc : les hôteliers exemptés de la taxe professionnelle

Grâce à la signature d’une convention entre le gouvernement, la Fédération nationale de l’industrie touristique (FNIH) et la Confédération nationale du tourisme (CNT), les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en avant le Maroc comme destination touristique à travers le football.

Maroc : le secteur du tourisme fait un retour en force

Avec l’Opération Marhaba 2022 et la reprise des activités touristiques, le secteur revient à un taux de récupération d’avant la crise sanitaire, selon le rapport mensuel de l’Office des changes publié le lundi 3 octobre.

Maroc : forte hausse des recettes touristiques

À fin mai dernier, les recettes de l’activité touristique se sont établies à 20 milliards de dirhams, en progression de 173,1 % par rapport à la même période un an plus tôt.

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

Tourisme au Maroc : l’ONMT et EasyJet signent un accord historique

En vue d’étendre ses activités au Maroc, EasyJet Group a signé, à Londres, un accord de partenariat avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT). Cette signature s’inscrit dans le cadre des initiatives menées par l’office afin d’atteindre voire...

Maroc : l’embellie du tourisme profite peu à l’hôtellerie

Alors que de nombreux touristes sont arrivés au Maroc cet été, l’hôtellerie a peu profité de l’embellie du tourisme. Les performances d’avant crise Covid-19 n’ont pas été atteintes.

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Le Maroc mise sur le tourisme interne

L’office national marocain du tourisme (ONMT) a lancé le week-end dernier, une campagne multi-support visant à booster le tourisme intérieur.

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...