Recherche

Sanction de la CAF : le Maroc devait être suspendu jusqu’en 2022

© Copyright : DR

7 février 2015 - 15h31 - Sport - Par: Bladi.net

Suspendu pour les deux prochaines Coupes d’Afrique des Nations, le Maroc aurait pu connaître pire, bien pire, si ce n’est l’intervention d’Issa Hayatou lui même qui a demandé une certaine clémence pour le football marocain.

Selon le journal l’Equipe, le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) avait prévu des sanctions beaucoup plus contraignantes à l’encontre du Maroc. Une « interdiction de toutes les compétitions des clubs et de la sélection nationale jusqu’en 2022, soit jusqu’à la Coupe du monde au Qatar », de quoi anéantir le football marocain pendant plusieurs années.

« Si vous faites ça, vous tuez le football marocain », aurait prévenu le président de la CAF,Issa Hayatou, aux partisans de la ligne dure. Finalement, le Maroc s’en tire plutôt « bien », avec une élimination d’office pour les deux prochaines CAN (2017 et 2019) et près de 9 millions d’euros d’amende pour le préjudice subi par la fédération africaine.

Mais le timing choisi pour cette sanction interpelle plusieurs observateurs de la scène sportive africaine. La Guinée équatoriale, choisie en catastrophe en remplacement du Maroc pour l’organisation de cette compétition sportive, a fait face lors de la demi-finale qui l’a opposée au Ghana à une interruption d’une trentaine de minutes suite à des incidents entre la police et les supporters.

Mots clés: Football , Coupe d’Afrique 2022 (CAN) , Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) , Lions de l’Atlas , Confédération africaine de football

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact