Sanction de la CAF : le Maroc devait être suspendu jusqu’en 2022

7 février 2015 - 15h31 - Ecrit par : Bladi.net

Suspendu pour les deux prochaines Coupes d’Afrique des Nations, le Maroc aurait pu connaître pire, bien pire, si ce n’est l’intervention d’Issa Hayatou lui même qui a demandé une certaine clémence pour le football marocain.

Selon le journal l’Equipe, le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) avait prévu des sanctions beaucoup plus contraignantes à l’encontre du Maroc. Une « interdiction de toutes les compétitions des clubs et de la sélection nationale jusqu’en 2022, soit jusqu’à la Coupe du monde au Qatar », de quoi anéantir le football marocain pendant plusieurs années.

« Si vous faites ça, vous tuez le football marocain », aurait prévenu le président de la CAF,Issa Hayatou, aux partisans de la ligne dure. Finalement, le Maroc s’en tire plutôt « bien », avec une élimination d’office pour les deux prochaines CAN (2017 et 2019) et près de 9 millions d’euros d’amende pour le préjudice subi par la fédération africaine.

Mais le timing choisi pour cette sanction interpelle plusieurs observateurs de la scène sportive africaine. La Guinée équatoriale, choisie en catastrophe en remplacement du Maroc pour l’organisation de cette compétition sportive, a fait face lors de la demi-finale qui l’a opposée au Ghana à une interruption d’une trentaine de minutes suite à des incidents entre la police et les supporters.

Tags : Football - Coupe d’Afrique 2023 (CAN) - Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) - Lions de l’Atlas - Confédération africaine de football

Aller plus loin

Sanctions de la CAF : le Maroc ne participera pas à la CAN 2017 et 2019

Attendue déjà depuis plusieurs semaines, la sanction de la Confédération Africaine de Football (CAF) à l’encontre du Maroc est finalement tombée. Et elle est très...

Nous vous recommandons

Une Marocaine perd la nationalité suisse après un divorce

Le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) a retiré la nationalité suisse à une Marocaine à la suite de son divorce, nationalité qu’elle avait acquise par mariage. Depuis janvier 2020, elle est privée de son passeport...

Divorce de la princesse Lalla Soukaina

La Princesse Lalla Soukaina et Mehdi Regragui auraient divorcé récemment, selon certaines sources médiatiques. Ils s’étaient mariés en 2014.

L’Algérie compte sur le gazoduc Medgaz en cas de non-renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe

Alors que le Maroc traine les pas dans la procédure de renouvellement de la concession du gazoduc Maghreb-Europe qui expire en octobre, l’Algérie rassure l’Espagne de l’approvisionnement continu en gaz via le gazoduc...

Maroc : le naufrage d’un bateau emporte une vingtaine de jeunes de Kasba Tadla

Dix-huit jeunes migrants originaires en majorité Kasba Tadla ont péri dans le naufrage de leur embarcation en direction des Îles Canaries, plongeant toute la ville dans le deuil.

Engrais : le Maroc pourrait détenir la clé de l’approvisionnement alimentaire mondial

Le Maroc, un des quatre premiers exportateurs d’engrais au monde, avec la Russie, la Chine et le Canada, pourrait devenir la clé de l’approvisionnement alimentaire mondial. Mais pour y arriver, le royaume doit lever certains...

Tanger Med bat tous les records

À fin 2021, le groupe Tanger Med qui gère le complexe portuaire Tanger Med, affichait un chiffre d’affaires brut de 8,044 milliards de dirhams, en forte hausse.

Belgique : du changement dans la taxation des biens appartenant aux MRE au Maroc

La Belgique a révisé la taxe sur les biens immobiliers que les Belges ou les Belgo-Marocains possèdent à l’étranger. Voici ce qui change.

Des voitures de collection volées en France destinées au Maroc

La Garde civile a saisi récemment 11 voitures de collection volées en France et destinées au Maroc. Cinq personnes impliquées dans cette affaire, ont été arrêtées en France et en Espagne.

Le Maroc veut acquérir le système anti-missile « Dôme de fer » israélien

Le Maroc envisage d’acquérir auprès d’Israël, le système de défense anti-missile « Dôme de fer » pour se défendre contre toute attaque du Front Polisario au Sahara, et aussi de l’Algérie.

La poussière de sable venue du Sahara était porteuse d’un radioactif

La poussière de sable du Sahara qui avait traversé plusieurs pays d’Europe, dont la France, l’Espagne et le Portugal est arrivée en Belgique le 16 mars dernier. Elle est légèrement radioactive.