Recherche

Sanctions de la CAF : le Maroc ne participera pas à la CAN 2017 et 2019

© Copyright : DR

6 février 2015 - 18h16 - Sport - Par: Bladi.net

Attendue déjà depuis plusieurs semaines, la sanction de la Confédération Africaine de Football (CAF) à l’encontre du Maroc est finalement tombée. Et elle est très lourde.

Le Maroc est ainsi suspendu pour les quatre prochaines années de toutes les compétitions africaines (2017 et 2019). On parle également de près de 9 millions d’euros d’amende (un peu moins de 100 millions de dirhams).

Cette sanction survient après la décision du Maroc de ne pas organiser la Coupe d’Afrique des Nations sur son sol, pour cause d’Ebola. Du moins la demande du Royaume concernait un report le temps de jauger la propagation du virus au niveau africain.

Après plusieurs semaines de discussions entre la Fédération Royale marocaine de Football et la CAF, il a été décidé de confier l’organisation à la Guinée équatoriale qui a dû la préparer en quelques semaines seulement, avec les couacs que l’on connait.

La décision du Maroc avait été vivement critiquée en Afrique mais aussi au Maroc. Il était incompréhensible pour certains que la FRMF maintienne l’organisation de la Coupe du Monde des clubs dans le pays et de ne pas organiser quelques semaines plus tard la Coupe d’Afrique.

Le Maroc qui souhaitait se rattraper avec une organisation sans faille du Mondial des Clubs, est devenu la risée de la planète avec l’épisode de la raclette pour évacuer un stade Moulay Abdellah complètement inondé.

Cet épisode est à l’origine du limogeage du ministre des Sports, Mohammed Ouzzine, par le Roi Mohammed VI. Après une enquête ordonnée par le Souverain, de nombreuses irrégularités avaient été découvertes dans les appels d’offres et le déroulement des travaux au Stade Moulay Abdellah.

Mots clés: Football , Coupe d’Afrique 2022 (CAN) , Mohammed VI , Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) , Confédération africaine de football , Mohamed Ouzzine

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact