Maroc : la sécheresse et la canicule, un cocktail explosif pour les feux de forêt

11 mai 2023 - 09h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le Maroc redoute une augmentation des feux de forêt cette année en raison de la sécheresse et de la canicule, a indiqué mardi Abderrahim Houmy, le directeur général de l’Agence nationale des eaux et forêts (ANEF).

La présence d’une végétation sèche et abondante à l’été 2023, en plus de la sécheresse et des longues canicules, « augmente le risque d’incendies de forêt », et leur impact sur la biodiversité et les populations locales, a déclaré Abderrahim Houmy, dressant le bilan des feux de forêt au titre de 2022, une « année exceptionnelle ».

Les feux de forêt ont détruit 22 762 hectares en 2022, soit une augmentation de 700 % par rapport à l’année précédente et la superficie brûlée la plus importante depuis 1960. En tout, 500 feux de forêt ont été recensés l’année dernière, selon les statistiques de l’ANEF. Le Nord du royaume (Tanger, Tétouan et Al Hoceima) est la région la plus touchée par ces incendies, avec une superficie brûlée de 18 704 hectares. Elle est suivie de Fès et Meknés, avec 1 775 hectares de terres brûlées, précise-t-il.

À lire : Maroc : plusieurs villes embrasées par les feux de forêt

Le directeur de l’ANEF a souligné que 99 % de ces incendies sont provoqués par les hommes et a insisté sur l’importance des campagnes de sensibilisation pour prévenir ces incendies. En plus de ses agents, l’ANEF sollicite le concours de ceux de la Protection civile, des collectivités territoriales, du ministère de l’Intérieur, de la Gendarmerie royale, des Forces armées royales et des Forces auxiliaires pour éteindre les feux.

Le royaume possède six Canadair et prévoit d’en acheter deux autres pour lutter efficacement contre les feux de forêt. Cette année, l’ANEF a alloué 200 millions de dirhams (18 millions d’euros) pour la prévention et la lutte contre les incendies de forêt.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Environnement - Incendie

Aller plus loin

Maroc : la canicule se poursuit jusqu’à dimanche

Une vague de chaleur est prévue jusqu’à dimanche dans plusieurs provinces du Royaume avec des températures variant entre 35 et 43°C, a annoncé la Direction générale de la...

Maroc : les feux de forêt font fuir des centaines de familles

Les efforts se sont poursuivis jeudi, pour venir à bout de l’incendie ayant ravagé, en moins de deux jours, environ 800 hectares des forêts, situés à « Beni Ysef Al-Srif », de «...

Nouvelle semaine caniculaire au Maroc (46 degrés)

Les Marocains doivent s’attendre à une nouvelle semaine caniculaire dans le pays où il devrait faire dans une grande partie du pays très chaud avec des températures allant...

Alerte à la canicule au Maroc

Après les averses, la canicule. Une vague de chaleur avec des températures dépassant les 40 degrés dans plusieurs régions au Maroc, sont prévues à partir de jeudi prochain.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

Maroc : des coupures d’eau envisagées

Alors que le Maroc subit actuellement sa sixième année de sécheresse consécutive, le gouvernement envisage de prendre des décisions radicales pour rationaliser l’eau potable.

Une boule de feu repérée au-dessus du Maroc

Le ciel marocain a été illuminé dans la nuit du 5 septembre par une boule de feu provoquée par la chute d’une météorite.

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée « Euro 6 » déjà en vigueur en Europe et qui sera appliquée à partir de...

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.

Carrières de sable illégales au Maroc : de hauts responsables pointés du doigt

De hauts responsables figurent parmi les exploitants « clandestins » de carrières de sable qui commercialisent du sable de mauvaise qualité partout au Maroc. D’ailleurs, cette activité échappe à la taxation imposée dans la loi de finances 2023.

Un mystérieux cratère apparaît au Maroc après le séisme

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc, une fosse géante s’est formée dans une zone rurale. Le séisme a-t-il favorisé sa formation ?

La prolifération des méduses préoccupe le Maroc

Le Maroc va lancer des recherches pour comprendre la prolifération des méduses qui envahissent ses côtes. Une résolution a été prise dans ce sens, visant à assurer la conservation et l’utilisation durable des ressources marines en Méditerranée et en...

Le miel marocain est en péril

Les apiculteurs marocains sont inquiets. Depuis des années, des colonies d’abeilles sont décimées en raison de la sécheresse et des aléas climatiques, ce qui affecte durement la production du miel.