Voici la structure de la dette du Maroc

7 avril 2019 - 17h20 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Bonne nouvelle sur le front de la dette avec une baisse de sa part dans le Produit Intérieur Brut (PIB), indique le ministère de l’Economie via la Direction du Trésor et des Finances extérieures (DTFE).

La DTFE nous apprend ainsi que la dette s’établit désormais à 29,2% du PIB, contre 31,3% en 2017. Dans le détail, les multilatéraux représentent 48,8% de cette dette, les bilatéraux 28,4%, les marchés financiers internationaux et banques commerciales 22,8%, lit-on dans ce document publié sur le site du ministère et rapporté par la Map.

Par ailleurs, les établissements publics et le Trésor ont été les premiers emprunteurs avec des parts de 54,1% et 45,4%, d’après ce document qui précise que la dette du Trésor public a quant à elle baissé à 13,2% du PIB.

Il est à noter également que l’euro représente 59,5% de la dette marocaine, suivi du dollar américain à 28,4%, et enfin du Yen japonais à 3,8%, tandis que le taux d’intérêt fixe est de 75,2%, alors que le variable représente 24,8%.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’Economie et des Finances - Trésor public

Aller plus loin

Maroc : la dette du Trésor frôle les 1000 MMDH

Pour le compte de l’année 2022 qui s’achève, la dette du Trésor tournerait autour de 958 milliards de dirhams (MMDH), alors qu’en 2021, elle était de 885 MMDH, selon Attijari...

Ces articles devraient vous intéresser :

Données bancaires des MRE : le gouvernement rassure

Alors que la question de l’échange automatique des données sur leurs comptes bancaires, actions et biens détenus au Maroc avec l’OCDE refait surface, Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des Finances, a tenu à rassurer les Marocains résidant...

Le paradoxe de la Caisse de compensation au Maroc : une aide pour les riches

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des finances, en charge du Budget, Fouzi Lekjaa, a révélé lors d’un débat général sur le Projet de loi de finances 2024 à la Chambre des représentants que la caisse de compensation profitait...

Impôts : des procédures simplifiées pour les MRE

La simplification des procédures administratives pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) a permis à ces derniers de se mettre à jour vis-à-vis de l’administration fiscale, a déclaré Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des finances.

Flexibilité du dirham : le Maroc franchit une nouvelle étape

Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des finances, salue la réforme en cours du régime de change marocain, affirmant qu’une étape importante est en train d’être franchie pour améliorer la flexibilité du dirham.

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Maroc : des sociétés écrans créées pour échapper au fisc

La Direction générale des impôts a découvert que plusieurs sociétés installées dans les provinces du sud, créent des « sociétés écran » pour exercer leurs activités commerciales en dehors de cette région. Une évasion fiscale qui ne dit pas son nom.

Maroc : vers la suppression de la TVA sur certains produits ?

Des députés de l’opposition parlementaire continuent d’appeler à l’exemption de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur tous les produits de base à forte consommation afin de soutenir le pouvoir d’achat des Marocains en cette période d’inflation.

Maroc : le gouvernement prévoit une aide au logement

Le gouvernement prévoit dans le budget 2023 la mise en place d’une aide pour le soutien au logement au profit des acquéreurs éligibles.

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

Succès d’une nouvelle émission obligataire lancée par le Maroc

Le Maroc clôture avec succès un emprunt obligataire sur les marchés financiers internationaux d’un montant global de 2,5 milliards de dollars. L’opération fait suite à un Roadshow auprès de la communauté des investisseurs internationaux.