Maroc : le gouvernement rassure sur les subventions au gaz

24 octobre 2019 - 15h40 - Economie - Ecrit par : G.A

Suite aux publications ayant circulé sur les réseaux sociaux sur une hausse prochaine des prix des bouteilles de gaz, Saad Eddine El Othmani a réagi dans un tweet publié le 22 octobre dans lequel le Chef du Gouvernement affirme que "l’information est fausse et n’a aucun fondement".

Saâd Eddine El Othmani précise que le Projet de Loi de finances (PLF) 2020 “contient un budget suffisant pour continuer à subventionner les bouteilles de gaz, qu’elles soient petites ou grandes”.

Lors d’une conférence de presse dédiée au PLF 2020, tenue le 22 octobre, Mohamed Benchaâboun, Ministre de l’Economie, des finances et de la réforme des administrations, avait déjà tenté de rassurer sur le prix des bouteilles : “Pendant toute l’année 2020, la bonbonne de gaz sera à 40 dirhams et elle ne bougera pas”, avait-il déclaré.

Dans un Rapport sur la Compensation, accompagnant le PLF 2020, le Département des Finances explique qu’en attendant l’opérationnalisation du Registre social unique (RSU), prévue en 2021, le Gouvernement poursuivra ses subventions du gaz butane, du sucre et de la farine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Caisse de compensation - Saâdeddine El Othmani - Loi de finances (PLF 2024 Maroc) - Gaz

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Une vague d’embauches publiques attendue en 2024

L’État marocain prévoit en 2024 la création de 30 034 postes dans les ministères et institutions publiques, révèle le Projet de loi de finances (PLF) 2024.

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Maroc : une contribution sociale de solidarité pour soutenir les plus pauvres

Le gouvernement envisage de réinstaurer en 2023, l’impôt de solidarité sur les bénéfices, pour assurer un meilleur financement du chantier de généralisation de la protection sociale.

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

Maroc : le gouvernement prévoit une aide au logement

Le gouvernement prévoit dans le budget 2023 la mise en place d’une aide pour le soutien au logement au profit des acquéreurs éligibles.

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.