Hausse des subventions du gaz butane et des produits alimentaires en 2022

20 octobre 2021 - 16h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Le gouvernement a annoncé qu’un crédit de 16,2 milliards DH a été prévu dans le Projet de loi de finances 2022 pour subventionner les prix du gaz butane et produits alimentaires.

Cette enveloppe est en hausse de 28 % par rapport à 2020, indique le ministère de l’Économie et des finances, qui précise qu’en dehors du prix gaz butane, les prix de farine, du sucre, et du blé tendre seront pris en compte.

Des 16,2 milliards de dirhams alloués, 2,61 MMDH vont servir de subvention pour le sucre alors que 1,46 MMDH sera alloué à la farine dont 428 millions de dirhams au titre de soutien du blé tendre importé au cours de la période du 1ᵉʳ février au 15 mai 2021.

A lire : Akhannouch dévoile un programme ambitieux axé sur le social

Pour sa part, la charge de subvention des prix du gaz butane devrait s’établir à 9,932 MMDH à fin septembre 2021, est-il précisé.

Selon le ministère de l’Économie, la charge globale de compensation devrait s’élever à près de 14,07 milliards de DH au cours des neuf premiers mois de 2021.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Politique économique - Alimentation - Ministère de l’Economie et des Finances - Loi de finances (PLF 2024 Maroc) - Gaz

Aller plus loin

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Maroc : le prix du gaz butane reste inchangé depuis plus de 30 ans

Malgré la conjoncture, le Maroc a surmonté la hausse du prix des denrées de premières nécessités. Par exemple, celui gaz butane n’a connu aucun changement majeur depuis 1990,...

Maroc : l’éventuelle levée de la subvention du gaz butane passe mal

L’éventuelle levée de la subvention du prix de la bonbonne de gaz au profit de l’octroi des aides directes aux ménages vivant dans la précarité ne passe pas auprès de la...

Maroc : le gouvernement examine le PLF 2022

Lors du Conseil de gouvernement qui a eu lieu ce samedi, les ministres ont suivi un exposé de la ministre de l’Économie et des finances sur les préparatifs du PLF 2022 et ont...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le parlement discute de la fiscalité des auto-entrepreneurs

Au Parlement marocain, des groupes de l’opposition ont proposé des amendements concernant le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2024 dont l’un vise à encourager l’engagement dans l’économie organisée et à améliorer l’attractivité du système...

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Fonctionnaires marocains : une décennie de croissance salariale

Entre 2012 et 2022, le salaire moyen dans la fonction publique marocaine a connu une hausse de 15,1 %, selon le ministère de l’Économie et des finances.

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Netflix, Spotify... Le Maroc serre la vis

Selon la loi de finances 2024, les fournisseurs de services non-résidents au Maroc ont désormais l’obligation de s’enregistrer sur la plateforme dédiée et d’obtenir un identifiant fiscal.

La majorité des avocats marocains ne payent pas d’impôts

Face à la polémique liée à l’imposition des avocats, annoncée dans le PLF 2023, le gouvernement a dévoilé des chiffres inquiétants sur l’évasion fiscale constatée au sein de cette profession libérale.

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.