Le Maroc réduit la subvention du gaz butane et du sucre

12 mars 2021 - 16h00 - Economie - Ecrit par : J.K

Pour le compte du mois de janvier 2021, la subvention du gaz butane et du sucre a atteint 1,196 milliard de dirhams (MDH) contre 1,236 MMDH en janvier 2020. C’est ce qu’a indiqué le récent bulletin d’information de la Caisse de compensation.

La charge de la subvention du gaz butane en janvier 2021 a atteint 938 millions de dirhams (MDH) au lieu de 960 MDH enregistrés en janvier 2020, soit une baisse de 2 %. En ce qui concerne le sucre, sa charge de compensation en quantité et en valeur a chuté de 7 %, s’élevant à 258 MDH, contre 276 en 2020. En ce qui concerne le prix moyen du gaz butane, il a augmenté de 5 % en janvier 2021, comparativement à la même période de 2020. D’ailleurs en février 2021, ce prix a atteint 556 dollars la tonne, avec une hausse de 6 % par rapport au mois de janvier et de 3 % par rapport à l’année dernière, fait savoir le dernier bulletin d’information de la Caisse de compensation.

Toutefois, de janvier à février 2021, la moyenne des cours du gaz butane a grimpé de 4 % comparativement aux deux premiers mois de 2020. Pour les cours du sucre, ils ont connu en janvier 2021, une augmentation de 12 % par rapport à la même période de 2020. Cette hausse s’est poursuivie en février 2021, atteignant une augmentation de 7 % par rapport à janvier 2021 et de 12 % par rapport à février 2020. Pour les deux premiers mois de 2021, la moyenne des cours du sucre a connu une hausse de 12 % comparativement à la même période de 2020, pourrait-on encore retenir.

Sujets associés : Caisse de compensation - Inflation - Gaz

Aller plus loin

Hausse des subventions du gaz butane et des produits alimentaires en 2022

Le gouvernement a annoncé qu’un crédit de 16,2 milliards DH a été prévu dans le Projet de loi de finances 2022 pour subventionner les prix du gaz butane et produits alimentaires.

Maroc : l’éventuelle levée de la subvention du gaz butane passe mal

L’éventuelle levée de la subvention du prix de la bonbonne de gaz au profit de l’octroi des aides directes aux ménages vivant dans la précarité ne passe pas auprès de la...

Maroc : baisse des subventions pour le gaz butane et le sucre en 2020

Le gaz butane et le sucre, deux denrées de première nécessité, ont vu leur charge de la subvention diminuer à 11,94 milliards de dirhams (MMDH) en 2020, après 12,917 MMDH en...

Maroc : la Caisse de compensation a coûté moins cher

La charge globale de compensation au titre des subventions à la consommation s’est élevée à 5,6 milliards de dirhams (MMDH) au cours des cinq premiers mois de 2020, selon le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Gaz : un avenir prometteur pour le Maroc

Le Maroc dispose d’importants réserves de gaz qui peuvent garantir sa sécurité énergétique et apporter d’importants revenus à l’économie nationale, selon Sound Energy.

Zara, Bershka : pourquoi les prix au Maroc sont plus chers qu’en Europe ?

Les prix pratiqués par les grandes enseignes au Maroc font encore polémique. Il n’est pas rare de trouver des vêtements avec des prix supérieurs de 50 ou 70 % dans les grands magasins au Maroc, par rapport à certains pays européens.

Energies renouvelables : le renforcement de la coopération internationale, une priorité pour le Maroc

L’Agence marocaine de l’énergie durable (MASEN) œuvre pour le renforcement de sa coopération dans le domaine des énergies renouvelables. Dans ce sens, elle a récemment signé deux mémorandums d’entente (MoU) avec respectivement l’Institut coréen de...

Location au Maroc : une hausse générale des prix

Une montée générale des prix des loyers a été observée au Maroc, que ce soit pour les appartements ou les villas et ce dans la plupart des villes. Voyons ça en détail.

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Le Maroc réussit à faire baisser son déficit budgétaire

À fin octobre dernier, le déficit budgétaire du Maroc s’est allégé, s’établissant à 25,1 milliards DH contre 47 milliards de DH un an auparavant, selon la situation des charges et dépenses du Trésor.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.