Maroc : le prix du gaz butane reste inchangé depuis plus de 30 ans

18 février 2022 - 21h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Malgré la conjoncture, le Maroc a surmonté la hausse du prix des denrées de premières nécessités. Par exemple, celui gaz butane n’a connu aucun changement majeur depuis 1990, selon le ministre chargé du Budget, Fouzi Lekjaâ.

Interpellé sur le sujet, le ministre a fait savoir que depuis plusieurs années, l’État a toujours subventionné le prix du gaz. « Il faut savoir que le gaz butane est un produit compensé », a-t-il rappelé, précisant que depuis 30 ans, son prix a été maintenu à 3,33 dirhams le kilogramme.

A lire : Malgré « l’embargo » algérien, le Maroc dispose d’un stock suffisant de gaz butane

Rappelant le prix du gaz butane à l’international, qui a connu une hausse de 60 %, le ministre a expliqué qu’au Maroc, le prix réel d’une bouteille de gaz de 12 kg est de 130 dirhams, « ce qui signifie que l’État subventionne chaque bouteille avec 90 dirhams ».

Cette année, cette mesure a été renforcée, en témoigne la Loi de finance 2022 qui a prévu un crédit global de près de 16,02 milliards de dirhams, pour subventionner les prix du gaz butane et les produits alimentaires, soit une hausse de 28 % par rapport à l’année dernière.

Sujets associés : Politique économique - Fouzi Lekjaa - Loi de finances (PLF 2024 Maroc) - Gaz

Aller plus loin

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché...

Hausse des subventions du gaz butane et des produits alimentaires en 2022

Le gouvernement a annoncé qu’un crédit de 16,2 milliards DH a été prévu dans le Projet de loi de finances 2022 pour subventionner les prix du gaz butane et produits alimentaires.

Malgré « l’embargo » algérien, le Maroc dispose d’un stock suffisant de gaz butane

Le Maroc dispose d’un stock suffisant pour répondre au besoin national en gaz butane. L’approvisionnement du marché est assuré de manière régulière et dans les meilleures...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Walid Regragui : Sa première apparition post-CAN prévue ce vendredi

Walid Regragui, le sélectionneur de l’équipe du Maroc, fera sa première apparition médiatique depuis la déception de la Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire.

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Hakim Ziyech a marqué les Marocains en 2022, selon un sondage

Un sondage au Maroc devant élire la personnalité ou l’institution de l’année 2022, a dressé une liste dans laquelle on trouve l’international marocain Hakim Ziyech, l’entraîneur de la sélection marocaine de football, Walid Regragui, ainsi que Fouzi...

La gestion du projet de gazoduc Maroc-Nigéria confiée à une coentreprise

Dans un communiqué conjoint, le Maroc et le Nigeria ont annoncé avoir confié la gestion du projet de gazoduc à une coentreprise composée d’ILF Consulting et DORIS Engineering.

Marocains, déclarez vos avoirs à l’étranger : les règles changent en 2024 !

Le gouvernement marocain a instauré dans le budget 2024 une contribution libératoire relative à la régularisation spontanée sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger de manière définitive. Que retenir ?

On reparle encore d’un impôt sur la fortune au Maroc

L’impôt sur la fortune pourrait être instauré dans le projet de loi de finances 2023 (PLF2023) actuellement en cours de finalisation par le gouvernement. Il devrait contribuer à renflouer les caisses de l’État en ces temps de crise.

Le salaire minimum augmentera au Maroc, mais dans quelle proprotion ?

Le gouvernement se réunira, jeudi, lors d’un conseil au cours duquel seront examinés sept projets de décrets dont celui relatif à la fixation du montant du Salaire minimum légal dans l’industrie, le commerce, les professions libérales et l’agriculture.

Le Maroc veut faire payer les géants du Web

Le gouvernement marocain est préoccupé par la réglementation fiscale des géants du numérique. Dans ce sens, il propose de nouvelles obligations fiscales dans le cadre du projet de loi de Finances (PLF) de l’exercice 2024.

Chariot Oil & Gas va acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe

La société britannique Chariot a annoncé mercredi la signature d’un accord avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) pour acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe (GME).