Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

15 novembre 2022 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Le Maroc attache du prix au contrôle et à la surveillance de ses frontières. « La surveillance de frontières, ainsi que le renforcement des capacités opérationnelles pour faire face aux menaces sont parmi les principales préoccupations des FAR. La mission de l’armée marocaine ainsi que celle de la gendarmerie royale est de mobiliser d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller les frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien », a fait savoir Abdellatif Loudiyi, ministre délégué chargé de l’administration de la Défense, lors des discussions du budget sectoriel de son département par la commission des affaires étrangères à la chambre des représentants.

À lire : Sebta et Melilla : bientôt un système de reconnaissance faciale aux frontières avec le Maroc

Il précisera que les Forces terrestres s’appuient sur des points fixes et de soutien, des unités d’intervention, un système de surveillance électronique composé de radars fixes et mobiles, ainsi que des moyens audiovisuels électroniques et des mini drones. Quant aux Forces royales air, elles contribuent efficacement à ces opérations à travers le déploiement d’une série de radars fixes de surveillance aérienne pour contrer toute incursion aérienne. Quid du rôle de la marine royale ? Celle-ci « effectue une surveillance permanente pour lutter contre les activités illégales dans les eaux territoriales à l’aide de radars de surveillance maritime et la mobilisation des unités d’intervention tout au long des côtes marocaines ».

À lire : L’Espagne blinde sa frontière de Sebta avec le Maroc

De son côté, la gendarmerie royale contribue à la surveillance des frontières et à fournir du soutien, à plusieurs niveaux, dans les espaces terrestres, aériens et maritimes. Le ministre a par ailleurs fait savoir que 50 000 soldats ont été mobilisés pour ces importants déploiements et que d’importantes ressources financières ont été mobilisées pour faciliter leur mobilité en plus de la réparation et l’entretien du système de surveillance électronique des frontières.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Sahara Marocain - Abdellatif Loudiyi - Forces Armées Royales (FAR) - Frontières Maroc - Algérie - Forces Royales Air

Aller plus loin

Frontières : le Maroc investit massivement dans des équipements de pointe

Le Maroc travaille à sécuriser davantage ses frontières. Dans ce sens, il a décroché un contrat d’une valeur de 2,4 millions d’euros auprès de l’Espagne.

Sebta et Melilla : bientôt un système de reconnaissance faciale aux frontières avec le Maroc

Le système de contrôle d’entrée et de sortie prévu aux frontières de Sebta et de Melilla avec le Maroc sera opérationnel en mai, a annoncé le ministère espagnol de l’Intérieur.

Un plan global pour sécuriser le Maroc

Dans ce contexte de pandémie de Covid-19, le Maroc tient à sécuriser son territoire pendant l’Aïd Al Adha et les échéances électorales. Dans ce sens, les services du ministère...

L’Espagne blinde sa frontière de Sebta avec le Maroc

Les travaux de renforcement de la frontière de Sebta avec le Maroc ont démarré. Des grillages anti-escalade sont en cours d’installation au niveau de la clôture extérieure afin...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Intempéries au Maroc : des hélicoptères de l’armée pour aider les populations touchées

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, des équipes relevant de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et des Forces armées royales (FAR) acheminent des aides d’urgence aux populations touchées par les fortes intempéries et chutes de neige.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Maroc : le salaire des militaires augmente

À l’instar des autres fonctionnaires publics, les agents des Forces armées royales (FAR) vont bénéficier d’une augmentation progressive de leurs salaires.