Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

15 novembre 2022 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Le Maroc attache du prix au contrôle et à la surveillance de ses frontières. « La surveillance de frontières, ainsi que le renforcement des capacités opérationnelles pour faire face aux menaces sont parmi les principales préoccupations des FAR. La mission de l’armée marocaine ainsi que celle de la gendarmerie royale est de mobiliser d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller les frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien », a fait savoir Abdellatif Loudiyi, ministre délégué chargé de l’administration de la Défense, lors des discussions du budget sectoriel de son département par la commission des affaires étrangères à la chambre des représentants.

À lire : Sebta et Melilla : bientôt un système de reconnaissance faciale aux frontières avec le Maroc

Il précisera que les Forces terrestres s’appuient sur des points fixes et de soutien, des unités d’intervention, un système de surveillance électronique composé de radars fixes et mobiles, ainsi que des moyens audiovisuels électroniques et des mini drones. Quant aux Forces royales air, elles contribuent efficacement à ces opérations à travers le déploiement d’une série de radars fixes de surveillance aérienne pour contrer toute incursion aérienne. Quid du rôle de la marine royale ? Celle-ci « effectue une surveillance permanente pour lutter contre les activités illégales dans les eaux territoriales à l’aide de radars de surveillance maritime et la mobilisation des unités d’intervention tout au long des côtes marocaines ».

À lire : L’Espagne blinde sa frontière de Sebta avec le Maroc

De son côté, la gendarmerie royale contribue à la surveillance des frontières et à fournir du soutien, à plusieurs niveaux, dans les espaces terrestres, aériens et maritimes. Le ministre a par ailleurs fait savoir que 50 000 soldats ont été mobilisés pour ces importants déploiements et que d’importantes ressources financières ont été mobilisées pour faciliter leur mobilité en plus de la réparation et l’entretien du système de surveillance électronique des frontières.

Sujets associés : Sahara Marocain - Abdellatif Loudiyi - Forces Armées Royales (FAR) - Frontières Maroc - Algérie - Forces Royales Air

Aller plus loin

L’Espagne blinde sa frontière de Sebta avec le Maroc

Les travaux de renforcement de la frontière de Sebta avec le Maroc ont démarré. Des grillages anti-escalade sont en cours d’installation au niveau de la clôture extérieure afin...

Un nouveau système de surveillance à la frontière de Melilla avec le Maroc

La Garde civile va procéder à l’installation d’un nouveau système de surveillance aux frontières terrestre, aérienne et maritime de Melilla avec le Maroc, afin de renforcer le...

Un plan global pour sécuriser le Maroc

Dans ce contexte de pandémie de Covid-19, le Maroc tient à sécuriser son territoire pendant l’Aïd Al Adha et les échéances électorales. Dans ce sens, les services du ministère...

Sebta et Melilla : bientôt un système de reconnaissance faciale aux frontières avec le Maroc

Le système de contrôle d’entrée et de sortie prévu aux frontières de Sebta et de Melilla avec le Maroc sera opérationnel en mai, a annoncé le ministère espagnol de l’Intérieur.

Ces articles devraient vous intéresser :

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

L’existence du monstre du Loch Ness confirmée par une découverte des fossiles au Sahara ?

Des scientifiques ont découvert des fossiles de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert du Sahara marocain et jugent « plausible à certains...

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

L’armée marocaine reçoit de nouveaux hélicoptères

Airbus s’apprête à livrer aux Forces armées royales (FAR) marocaines ses deux premiers H135M destinés à la formation, au transport et au sauvetage.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Il y a 50 ans, des avions de chasse marocains tentaient d’assassiner Hassan II

Le 16 août restera une date mémorable pour les Marocains. Il y a 50 ans, trois avions de combat de l’armée de l’air marocaine tentaient d’assassiner le roi Hassan II qui rentrait à Rabat après un voyage officiel en France.

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...