9 millions de pauvres au Maroc

13 octobre 2019 - 17h40 - Economie - Ecrit par : S.A

La Banque mondiale s’est penchée, dans un rapport de suivi publié le mardi 9 octobre, sur la situation économique au Maroc et sur les défis à relever, notamment, ceux liés à la pauvreté ambiante.

En tout 9 millions de Marocains, soit 24% de la population, sont « considérés comme pauvres ou menacés de pauvreté », sur 35,2 millions d’habitants en 2018.

Selon la Banque mondiale, plusieurs facteurs expliquent cet état de choses. D’abord, le ralentissement du PIB (2,7%, prévision 2019) dû à un "déclin de l’agriculture".

La saison agricole 2018-2019 au Maroc a en effet été morose, principalement en raison de la rareté des pluies.

Ensuite, le chômage est l’un des défis qui pèsent sur la croissance du Maroc. Selon la Banque mondiale, le taux de chômage au Maroc est « élevé en particulier pour les jeunes et les femmes", en dépit des indicateurs positifs sur sa baisse.

"Le taux de chômage baissera légèrement à 9,3% au premier semestre de 2019, comme le souligne une baisse prolongée de la participation au marché du travail, qui est tombée à 46,1%".

Fort heureusement, le tableau économique n’est pas entièrement sombre pour le Maroc.

En effet, la Banque mondiale indique que "la croissance non agricole s’améliorera (3,4% en 2019 contre 3% en 2018), tirée par une meilleure performance de la production de phosphates, de produits chimiques et de textiles".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Banque mondiale - Pauvreté - PIB

Aller plus loin

Croissance : La Banque mondiale casse le pronostic

5,5% de croissance pour le PIB marocain en 2008. Le pronostic est de la Banque mondiale qui s’exprime sur les perspectives pour l’économie mondiale dans son tout récent rapport...

Coopération entre le HCP marocain et la Banque Mondiale

Le Haut commissariat au plan (HCP) du Maroc et la Banque mondiale ont signé, lundi à Rabat, un protocole d’accord portant sur l’élaboration d’études et de recherches sur la...

Le Maroc discute avec la Banque mondiale de ses réformes structurelles

Le Premier ministre marocain, Abbas El Fassi, a discuté lundi avec la vice-présidente de la Banque mondiale, Danielle Gressani, des réformes structurelles que le Maroc envisage...

Le président de la Banque Mondiale au Maroc

Le Premier ministre, M. Driss Jettou, s’est entretenu, mercredi à Marrakech, avec le président de la Banque mondiale (BM), M. James D. Wolfensohn, en présence de plusieurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Appel à lutter contre la mendicité au Maroc

Le niveau de pauvreté et de vulnérabilité n’a pas baissé au Maroc. En 2022, il est revenu à celui enregistré en 2014, selon une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) publiée en octobre dernier. Une situation qui contribue à la hausse de la mendicité...

Croissance économique du Maroc : voici les chiffres de la Banque mondiale

L’économie marocaine devrait croître de 2,5 % cette année avant d’enregistrer 3,3 % en 2024, selon les derniers chiffres publiés par la Banque mondiale. Ces chiffres sont principalement dus à la résilience du secteur du tourisme et de l’industrie...

Fitch confirme la notation « BB+ » du Maroc avec des perspectives stables

Fitch Ratings a confirmé le 4 novembre la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. L’agence américaine de notation s’attend par ailleurs à un resserrement monétaire de la part de...

Maroc : le roi Mohammed VI annonce des aides directes aux plus pauvres

Le Roi Mohammed VI, dans un discours prononcé à l’ouverture de la session parlementaire, a fait part de l’introduction d’un programme d’aide sociale à la fin de l’année 2023.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Le Maroc va recourir au FMI pour renforcer ses réserves de change

Face à la détérioration de sa position extérieure, le Maroc sollicitera le soutien du Fonds monétaire international (FMI) pour renforcer ses réserves de change, selon Fitch Solutions.

Les recommandations de la banque mondiale au Maroc

La banque mondiale a formulé quelques recommandations consignées dans son dernier rapport sur le climat et le développement (CCDR) du Maroc.