Recherche

Maroc Telecom envisage de faire appel de son amende record

© Copyright : DR

4 février 2020 - 19h30 - Economie - Par: R.H

Maroc Telecom vient de réagir à l’arrêt rendu par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), au sujet des pratiques anticoncurrentielles sur le marché du fixe et des accès à internet fixe à haut débit, et se réserve le droit de sonder d’autres possibilités, pour s’en prévaloir plus tard, indique un communiqué de l’opérateur historique.

« Pallier cette situation en vue du développement de la concurrence sur le segment du haut débit fixe (voix et Internet), de nature notamment à bénéficier davantage, à l’instar du mobile, aux consommateurs et aux entreprises ». Tel est l’objectif des mesures prises par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), dimanche dernier, dans un arrêt rendu public, selon un communiqué de l’opérateur.

L’ANRT, dans son arrêt, s’est penchée sur le cas de saisine déposée à l’encontre de Maroc Telecom au sujet de la mise en œuvre du dégroupage. Elle a sanctionné Maroc Télécom qui devra verser au Trésor Public une somme de 3,3 Mds de dirhams. D’autres mesures, dont les injonctions avec astreinte journalière en cas de non-respect, sont à mettre en œuvre par l’IAM, précise le communiqué.

Cette décision, prise par le Comité de Gestion de l’ANRT, fait suite à l’instruction du dossier de saisine, conformément aux dispositions de la loi n°104-12 relative à la liberté des prix et de la concurrence. L’instruction a débuté depuis mai 2017. Dans ce cadre, IAM et WANA ont pu faire part de leurs observations.

Mots clés: Maroc Telecom , Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) , Wana

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact