Maroc Telecom condamné à une grosse amende

3 février 2020 - 11h00 - Economie - Ecrit par : I.L

Maroc Telecom a été condamnée à payer plus de 3 milliards DH par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) pour pratiques anticoncurrentielles. Le tribunal a mis le litige en délibéré pour un jugement fixé au 24 février.

Considérée au départ comme une rumeur, la sanction a été confirmée par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) au cours de la semaine écoulée.

Quatre ans plus tôt, le régulateur avait prononcé un avertissement à l’encontre d’IAM Maroc Telecom, accusée par ses concurrents de ralentir le dégroupage de la boucle locale. À propos de cette condamnation de Maroc Telecom, aucune précision, selon l’ANRT, n’a été faite sur les griefs reprochés à l’opérateur historique. L’ANRT n’a cependant pas précisé s’il s’agit d’abus de position dominante.

Cette sanction, prononcée par l’ANRT, est proche de 10 % du chiffre d’affaires de Maroc Telecom qui était de 36 milliards de DH en 2018, indique-t-on. Cependant, l’ANRT, dont le pouvoir de sanction a été renforcé, a rendu sa décision alors que la juridiction commerciale ne s’est pas encore prononcée sur le dossier Wana, dans lequel Maroc Telecom serait également impliqué.

Wana reprocherait à sa concurrente de s’accaparer des infrastructures de télécommunications et lui réclamerait, à ce titre, plus de 5 milliards de DH au titre de dédommagements.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Maroc Telecom - Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) - Droits et Justice

Aller plus loin

Marché boursier : ce que redoutent les investisseurs

La sanction de Maroc Telecom produit déjà un impact négatif sur le marché boursier. Les investisseurs redoutent une multiplication des investigations dans d’autres secteurs.

Adeslam Ahizoune sur une chaise ejectable

La gestion de Maroc Telecom semble désormais échapper à Adeslam Ahizoune, qui a déjà cumulé 25 ans d’expérience à la tête de cette structure étatique. L’Agence nationale de...

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle...

Maroc Telecom dégringole en bourse

La valeur d’Itissalat Al Maghrib (IAM) ou l’action de Maroc Telecom a enregistré une baisse vertigineuse de 7,52 % au cours de la seule journée du lundi 3 février 2020. En...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Qatar 2022 : les opérateurs se livrent une rude concurrence sur le roaming

La concurrence se fait rude entre les opérateurs de téléphonie mobile IAM, Orange et Inwi sur le marché de roaming en cette période, où 80 000 clients marocains ont rallié Qatar pour assister aux matchs des Lions de l’Atlas. Tous veulent prendre leur...

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.