Recherche

Maroc : les terroristes d’Imlil de retour au tribunal

© Copyright : DR

24 août 2019 - 07h10 - Société

Les 24 condamnés en première instance le 18 juillet 2019, dans le procès dit de l’acte terroriste d’Imlil, sont attendus devant la Cour d’Appel le 28 août prochain.

Plus d’un mois après leur condamnation en première instance, les accusés dans le drame d’Imlil retournent devant le juge, cette-fois ci pour le procès en appel.

Quelques semaines plutôt, soit le 18 juillet, au Tribunal pénal de Première instance près la Cour d’Appel de Salé, Hespress rappelle que les trois principaux accusés, Abdessamad El Joud, chef de la cellule, Younes Ouziane, et Rachid Affati avaient été condamnés à la peine de mort.

Quant à Abderrahmane Khayali, il a écopé de la prison à perpétuité, compte tenu de son implication « indirecte » dans le meurtre des deux victimes.

La même source rapporte que les peines infligées par le juge aux 20 autres accusés vont de 5 à 30 ans de prison. Concernant la demande de la partie civile de condamner l’État à verser des dédommagements aux proches des deux victimes danoises, celle-ci a été déclarée irrecevable.

Toutefois, les quatre principaux accusés sont condamnés à verser solidairement deux millions de dirhams aux proches des victimes, à titre de réparation.

Dans le cadre de cette affaire, 24 accusés sont poursuivis dont un ressortissant suisse de nationalité espagnole et deux imams. Les victimes, Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et son amie, Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, campaient dans la localité d’Imlil pour une randonnée en montagne avant d’être assassinées.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact