Maroc : les tests d’alcoolémie arrivent

6 mai 2014 - 20h45 - Ecrit par : Jalil Laaboudi

Le test d’alcoolémie des automobilistes entrera en vigueur dans les prochaines semaines au Maroc, a annoncé mardi à Rabat Najib Boulif, ministre chargé du Transport. L’auteur de la conduite en état d’ivresse peut se voir retirer définitivement le permis de conduire, prévoit le code de la route entré en vigueur en 2011.

Le ministre qui s’exprimait lors d’une rencontre axée sur les dangers de l’usage des alcools et des drogues durant la conduite, a affirmé qu’une campagne de sensibilisation dédiée à cette problématique sera bientôt lancée par le Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC).

Les campagnes précédentes n’abordaient que timidement les questions de la conduite en état d’ivresse, qui est pourtant la deuxième cause des accidents au Maroc, après la vitesse. "L’usage de la drogue et de l’alcool ne sera plus un tabou. Il faut en parler, car le facteur humain est à l’origine de 80% des accidents de la circulation au Maroc. (...), explique Najib Boulif.

Les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), nous apprennent que l’usage des stupéfiants et de l’alcool au volant est à l’origine de 30% des accidents de la circulation, précise le ministre. La conduite en état d’ivresse est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 10.000 DH, ainsi qu’un emprisonnement de 6 mois.

Tags : Accident - Code de la route marocain - Mohamed Najib Boulif - Alcool - Ministère de l’Equipement et du Transport

Nous vous recommandons

Espagne : des routes vides cette année sans les Marocains

L’autoroute A-66, l’une des principales routes qu’empruntaient chaque été les Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour rejoindre le Maroc, est l’une des plus touchées par l’annulation de l’Opération Marhaba...

Le Maroc et l’Espagne ensemble pour un exercice militaire

Les forces armées espagnoles et marocaines participent, du 28 juin au 10 juillet, à l’exercice militaire Sea Breeze, organisé par les États-Unis et l’Ukraine avec le soutien de l’OTAN dans la région de la mer Noire. Des manœuvres qui vont rapprocher les deux...

« VillaNarco », la «  cachette de luxe  » des trafiquants de haschich marocain en Espagne

Les trafiquants de haschich marocain ont construit sans autorisation ni licence des villas de luxe dans une zone protégée à La Línea de la Concepción (Cadix), où ils cachent la drogue et l’argent issu de ce...

Le Maroc a trouvé « l’excuse parfaite » pour fermer ses frontières avec l’Espagne

Le président de la Confédération des entrepreneurs de Melilla (CEME-CEOE), Enrique Alcoba, estime que la pandémie « a été l’excuse parfaite » pour le Maroc pour atteindre son objectif d’« étouffer économiquement Ceuta et Melilla...

L’horizon s’assombrit-il pour BDS Maroc ?

Sept mois après la normalisation de leurs relations, le Maroc et Israël font bouger les lignes. À Rabat, les deux parties ont signé trois nouveaux accords portant sur le renforcement de la coopération bilatérale dans les domaines politique, culturel, de la...

La Patrouille de la Marche verte en démonstration en France

Les Forces aériennes royales du Maroc participeront à la quatrième édition du meeting aérien de Toulouse-Francazal, qui se déroulera les 24 et 25 septembre 2022 à Cugnaux, après deux années d’annulation en raison de la crise...

France : des élus locaux impliqués dans un trafic de drogue depuis le Maroc

La police française a démantelé le week-end dernier un important réseau de trafic de drogue en provenance du Maroc, très actif dans la région parisienne et plus précisément à Canteleu. Des élus locaux de la ville seraient impliqués dans ce...

Maroc : nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 octobre. Cette décision a été prise lors du conseil de gouvernement tenu ce lundi à Rabat.

L’Europe préoccupée par le risque de guerre entre le Maroc et l’Algérie

Les tensions entre le Maroc et l’Algérie préoccupent l’Union européenne. Cette dernière se dit d’ailleurs prête à aider l’ONU dans le règlement du conflit au Sahara, un des points de friction entre les deux...

Covid-19 : le Maroc adopte un nouveau protocole thérapeutique

Un nouveau protocole thérapeutique unifié à travers tout le territoire national a été publié afin de s’adapter à la situation épidémiologique engendrée par la propagation de variant Delta. Il est aussi applicable pour les femmes enceintes ou...