Recherche

2018, l’année du TGV au Maroc

28 décembre 2017 - 15h00 - Maroc

© Copyright : DR

Nous y sommes presque. Encore quelques mois de test et le TGV marocain va devenir réalité et il sera possible pour les voyageurs de l’emprunter dès le second semestre 2018.

Ainsi, les derniers tests devraient être réalisés en février prochain et ce sur l’ensemble de l’infrastructure, c’est à dire entre Tanger et Casablanca, avant le lancement officiel, indique l’ONCF dans un communiqué publié par la Map.

Cette ultime phase permettra de tester l’ensemble de l’infrastructure après mise sous tension de toute la ligne en janvier. Elle inclura les deux voies de la nouvelle ligne, les communications d’une voie à l’autre, les installations terminales et les raccordements au niveau des gares, ajoute-t-on.

Tout devrait s’accélérer ensuite, puisque le système de la Ligne de Train à grande vitesse (LGV) sera soumis à des phases de rodage en mode pré-exploitation, suivi de l’homologation, étape ultime pour une mise en service commercial.

Les premiers tests effectués en février et mars 2017 avaient été concluants sur une quarantaine de kilomètres à partir de Kénitra et ont permis de vérifier aussi bien le bon fonctionnement de la signalisation que la bonne communication entre le Train à grande vitesse (TGV) et la nouvelle infrastructure.

L’ONCF soutient par ailleurs que l’ensemble de ces essais s’est achevé avec succès le 22 décembre 2017, et qu’ils ont été l’occasion d’établir le record de vitesse sur les lignes ferroviaires au sein du continent africain : le vendredi 20 octobre 2017, la RGV-M (rame à grande vitesse Maroc), conduite par un cheminot marocain, a parcouru la Ligne à grande vitesse entre Kénitra et Larache à 320 km/h.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact