Recherche

Maroc : un tribunal acquitte un homme accusé "d’ébranler la foi d’un musulman"

© Copyright : DR

19 février 2019 - 19h00 - Maroc

Une jurisprudence marocaine vient de naître : la distribution des bibles et ouvrages religieux chrétiens n’ébranle pas la foi musulmane. Un homme qui a remis plusieurs ouvrages bibliques à une autre personne vient d’être acquitté.

La cour d’appel de la ville de Taza vient de confirmer le jugement en première instance acquittant un homme accusé d’ébranler la foi d’un musulman et ayant risqué, selon le Code pénal marocain, jusqu’à 3 ans de prison.

Cette personne qui vient d’être innocentée aurait, selon Hespress, remis à un autre individu des livres bibliques et des ouvrages traitant du christianisme. Ce dernier a porté plainte, affirmant qu’on aurait essayé d’ébranler sa foi en lui remettant lesdits ouvrages.

La cour, en première instance et en appel, a statué que la bible étant un livre divin, les musulmans y croient également. Donc remettre des ouvrages religieux chrétiens ne constitue en rien un crime. Cela ne rentre pas dans le cadre de l’article 220 du Code pénal qui criminalise quiconque ébranle la foi d’un musulman.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact