Le Maroc va-t-il autoriser une troisième dose du vaccin contre le Covid-19 ?

12 septembre 2021 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

Le Maroc se dirige-t-il vers l’injection de la troisième dose du vaccin anti Covid-19 ? Voici l’avis du Comité technique de vaccination au ministère de la Santé sur cette proposition.

Un communiqué officiel du ministère de la Santé confirmera la mesure dans les prochains jours, annonce Said Afif, membre du Comité et président de la Société marocaine des sciences médicales. Sont concernés, le personnel en première ligne (médecins, aides soignants et éducation…), les personnes atteintes de maladies chroniques, les personnes âgées de 65 ans et plus. Cette mesure intervient après que plusieurs cas de contamination ont été enregistrés chez les médecins et le personnel médical, malgré leur vaccination.

L’injection d’une troisième vaccination devenue une mesure consensuelle dans les milieux scientifiques, n’est cependant pas bien reçue au sein de la population, étant donné que les vaccins anti-Covid-19 se sont montrés efficaces, même contre les formes graves du Covid. Cette troisième dose est présentée par ailleurs comme une solution à la diminution de l’immunité chez les catégories concernées à partir du sixième mois après la vaccination. « On impose la troisième dose lorsqu’on s’aperçoit que les deux doses précédentes ne sont pas suffisantes pour protéger complètement les gens contre le risque de contracter la maladie », explique l’expert en systèmes et politiques de Santé, ajoutant que le nouveau variant Delta et le risque d’apparition de nouvelles souches exigent une protection supplémentaire. Toutefois, fait observer Tayeb Hamdi, il ne faut pas confondre la troisième dose avec le rappel qui achève le processus de vaccination à deux doses.

Cette troisième dose, pour l’instant limitée aux personnes vulnérables et aux frontliners, devra se généraliser à toutes les catégories vaccinées de la population, a préconisé Hamdi, indiquant que « dans ce cas, il faudrait aller par étape, d’abord, il est recommandé de commencer par les personnes de 50 ans et plus, avant d’inclure le reste de la population ». Cette option est cependant liée au rythme de vaccination, a-t-il déclaré, suggérant que la généralisation de la troisième dose n’intervienne qu’après la vaccination de toute la population cible.

Sujets associés : Ministère de la Santé - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Le Maroc aura vacciné entièrement sa population à la fin 2021

Selon des prévisions du centre de recherche britannique The Economist Intelligence Unit (EIU), le Maroc fait partie des rares pays d’Afrique qui auront le mieux réussi leur...

Covid-19 au Maroc : appel pour une troisième dose du vaccin

L’administration d’une troisième dose du vaccin anti-Covid-19 serait la seule solution pour maîtriser la situation épidémiologique au Maroc. Le professeur Azzedine Ibrahimi...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Variole du singe : mise à jour du plan de riposte au Maroc

Le ministère de la Santé et de la protection sociale a annoncé avoir procédé, une nouvelle fois, à la mise à jour de son plan de riposte contre la variole du singe.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été actualisée, simplifiée et uniformisée.