Maroc : du nouveau pour le tunnel avec l’Espagne

12 mai 2024 - 19h30 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le gouvernement espagnol a chargé l’entreprise publique d’ingénierie Ineco de préparer un avant-projet du tunnel devant relier l’Espagne et le Maroc sous le détroit. Ce document est attendu d’ici 2026, année probable de démarrage des travaux du tunnel ferroviaire.

Ineco a été mandatée pour actualiser l’avant-projet réalisé en 2007 par les entreprises Typsa (Espagne), Ingema (Maroc), Lombardi (Suisse) et Geodata (Italie). Pour atteindre sa mission, l’entreprise d’ingénierie procèdera à la collecte et à l’analyse de toutes les données techniques et économiques nécessaires à la mise en œuvre du projet.

Selon les études précédentes, le coût du projet est estimé à environ 10 milliards d’euros, un budget colossal qui devrait être mobilisé avec la contribution des institutions financières européennes et africaines. Les autorités marocaines et espagnoles ont renouvelé leur engagement de construire ce tunnel avant la Coupe du monde 2030 que leurs deux pays organiseront aux côtés du Portugal.

À lire : Tunnel Maroc-Espagne : les obstacles au démarrage des travaux

Ineco va proposer un nouvel itinéraire plus long pour le tunnel sous le détroit. La longueur initiale du projet est de 14 kilomètres avec une profondeur de 1 000 mètres. Des alternatives seront proposées pour envisager la réalisation du tunnel sur une longueur plus grande mais avec une profondeur inférieure à 300 mètres, révèle Vozpopuli.

Si au départ, le projet prévoit un tunnel ferroviaire monotube et un deuxième tunnel parallèle afin de permettre la circulation des personnes et des biens, les nouvelles études vont se concentrer sur l’hypothèse d’une connexion du tunnel au réseau ferroviaire européen, ce qui devrait permettre de relier Rabat à Madrid avant la Coupe du monde 2030.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tunnel entre le Maroc et l’Espagne - Espagne - Transport ferroviaire - Etude

Aller plus loin

Tunnel Maroc-Espagne : les obstacles au démarrage des travaux

Le tunnel du détroit de Gibraltar, qui reliera le Maroc à l’Espagne et par ricochet l’Afrique à l’Europe, est loin d’être une réalité. Le projet est encore au point mort et...

Le tunnel Maroc-Espagne, d’ici 2030 ?

Le projet de tunnel entre le Maroc et l’Espagne sous le détroit de Gibraltar pourrait démarrer dans les prochains mois. Les études en cours révèlent que le projet sera réalisé...

Voici combien coûtera le projet de tunnel entre le Maroc et l’Espagne

Le coût du projet de tunnel sous le détroit de Gibraltar qui reliera le Maroc et l’Espagne en particulier, mais aussi l’Afrique et l’Europe, avant la coupe du monde 2030 que les...

Tunnel entre le Maroc et l’Espagne : bientôt le démarrage des travaux ?

La Société nationale d’études du detroit de Gibraltar (SNED) dément les informations faisant état de la fin des études approfondies du projet de tunnel sous le détroit de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le grand chantier du TGV Kénitra-Marrakech démarre

Le projet de Ligne à grande vitesse reliant Kenitra à Marrakech est entré dans sa phase active. L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de confier à six entreprises les travaux de déblaiement et de préparation du tracé de la ligne, pour un...

Le succès ne se dément pas pour le TGV marocain

Inauguré en 2018, Al Boraq, le Train à grande vitesse marocain, souffle sa quatrième bougie ce mardi 15 novembre. Avec 10 millions de passagers transportés depuis sa mise en service, la grande vitesse affiche un succès remarquable.

Le Maroc va investir de plus de 13,4 MMDH dans le chemin de fer

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a prévu un investissement de plus de 13,4 milliards de DH durant la période 2023-2025.

Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

L’Office national des Chemins de fer (ONCF) s’active pour la réalisation du projet de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech. Il vient de débloquer environ 695 millions de dirhams.

Maroc : 1300 km de nouvelles lignes TGV

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Adeljalil, a présenté mardi à la Chambre des conseillers, le point des actions menées par l’Office national des chemins de fer (ONCF) en vue de renforcer et de moderniser le transport ferroviaire...

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.

400 milliards pour TGV et trains au Maroc : Un vaste chantier pour relier 43 villes

Le Maroc va mobiliser 400 milliards de dirhams pour l’extension et la modernisation de son réseau ferroviaire. Un projet ambitieux qui connectera 43 villes du royaume.

Le Maroc veut 800 km de lignes TGV

Le Maroc a l’ambition d’étendre son réseau ferroviaire LGV (Ligne à grande vitesse) à 800 km. La concrétisation de ce souhait nécessitera la bagatelle de 100 milliards de dirhams.

Un nouveau pas vers la réalisation du TGV Kénitra-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) accélère la réalisation de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kénitra à Marrakech. Après les travaux de génie civil, ceux relatifs à l’installation du système de signalisation et de télécommunications...

Investissement massif dans le rail marocain

L’Office national des chemins de fer (ONCF) veut renforcer le rail national. Il vient de lancer un appel à concurrence pour acquérir de nouveaux et différents trains.