Maroc : de la viande d’âne dans les assiettes des Meknassis ?

1er février 2024 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Des restes d’un âne, dont sa tête, ont été découverts samedi à El Fakharine, près de Meknès. Les autorités locales ont ouvert une enquête. Les populations, quant à elles, expriment leur indignation face à ce phénomène qui devient récurrent.

Selon plusieurs commentaires partagés sur les réseaux sociaux, l’âne aurait été abattu et sa chair bradée aux gérants de certains snacks ou à des vendeurs ambulants de sandwiches. Ce fait n’est pas nouveau, fait savoir le quotidien Assabah, rappelant que « d’autres découvertes dans les environs du cimetière ‘Lalla Al Jamila’, ont secoué la région, il y a seulement quelques mois ».

À lire : Maroc : un homme coupe les jambes d’un âne

Des militants de la société civile redoutent que la chair de ces animaux, abattus clandestinement, serve à la production de sandwiches, de viande hachée, de merguez et de saucisses servis dans certains snacks, à la place de la viande de poulet, de dinde ou de bœuf.

À lire : Indignation suite à la cruauté envers une ânesse au Maroc

Les autorités ainsi que les services sécuritaires de la préfecture de Meknès, sont en état d’alerte depuis la découverte des restes de l’âne, lesquels ont été récupérés par les services vétérinaires après les constats d’usage. L’enquête, ouverte par les autorités compétentes de la préfecture de police de Meknès, suit son cours.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Meknès - Enquête - Animal

Aller plus loin

Maroc : de la viande de sanglier dans les sandwichs des Gadiris

Une tête de sanglier a été récemment retrouvée dans une poubelle du quartier de Dakhla, dans le centre-ville d’Agadir. Les internautes appellent les habitants de la ville à la...

Maroc : un homme coupe les jambes d’un âne

Un individu a coupé les jambes d’un âne avec un couteau à Kalaat Sraghna, au niveau du douar Ait Ben Hamd, dans la commune d’Ouled Bouali. Les autorités judiciaires de la ville...

Maroc : des chiens errants torturés et enterrés vivants

Des bergers et des fermiers de Rabat, ont organisé un abattage de 30 chiens errants à Hay Karima, à Rabat –Salé, le 5 janvier dernier. À l’origine de ce drame animalier,...

Des chiens sales, morts, entourés d’excréments et dans un piteux état à Salé ?

L’Association marocaine de la protection des animaux et de la nature (AMPA), présidée par le vétérinaire Youssef Lhor, a réagi aux images et vidéos choquantes qui auraient été...

Ces articles devraient vous intéresser :