Viande rouge au Maroc : une hausse des prix qui inquiète

17 janvier 2024 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Les prix des viandes rouges ont grimpé au Maroc ces dernières semaines. En voici la raison.

Le prix d’un kilo de viande de bœuf a atteint 95 dirhams, soit une hausse de plus de 3 dirhams, tandis que celui de la viande d’agneau s’est établi à 105 dirhams, soit une augmentation de 10 à 20 dirhams.

À lire : Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Cette hausse est due entre autres à l’arrêt des subventions à l’importation de bétail et d’agneaux, à la hausse sur le marché mondial des prix des aliments pour bétail, et à la sécheresse sévère qui frappe le Maroc depuis quelques années.

L’inflation des prix des viandes rouges va durement affecter les consommateurs marocains qui s’apprêtent à entrer dans le mois sacré de Ramadan, déplore les associations de consommateurs, invitant le gouvernement à trouver rapidement une solution viable à cette situation.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prix - Consommation - Inflation

Aller plus loin

Maroc : cartographie des changements de prix dans les différentes villes

Selon la dernière note de conjoncture du Haut Commissariat au Plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 6,1% en 2023 par rapport à l’année 2022.

L’oeuf deviendrait-il un luxe au Maroc ?

Depuis quelques mois, l’œuf connaît une forte augmentation de prix au Maroc. Les consommateurs redoutent que le prix atteigne des sommets à l’approche du ramadan, période au...

Les Marocains consomment plus de 17 kilos de viande rouge par an

En 2018, la production nationale de viandes rouges a été évaluée à 603.000 tonnes, couvrant ainsi 98% des besoins des Marocains. Et, le chiffre d’affaires réalisé est pour le...

Maroc : pas de substances toxiques dans la viande rouge

Les informations faisant état de la présence de substances toxiques dans les viandes rouges proposées sur les marchés dans plusieurs villes marocaines sont fausses.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : clap de fin pour Jumia Food

Les Marocains ayant l’habitude de commander via Jumia Food devront dorénavant se diriger vers un concurrent. L’entreprise vient d’annoncer la fin de son service au Maroc.

Maroc : bonne nouvelle pour les salariés

Le projet de décret concernant une révision du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du salaire minimum agricole garantie (SMAG) a été validé par le conseil de gouvernement.

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Appareils électroménagers au Maroc : une flambée des prix à prévoir

Une augmentation significative des droits d’importation sur certains petits appareils électriques vient d’être votée par la Chambre des représentants. Ce vote va entraîner une forte augmentation des prix.

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Zara, Bershka : pourquoi les prix au Maroc sont plus chers qu’en Europe ?

Les prix pratiqués par les grandes enseignes au Maroc font encore polémique. Il n’est pas rare de trouver des vêtements avec des prix supérieurs de 50 ou 70 % dans les grands magasins au Maroc, par rapport à certains pays européens.

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre 2022.

Maroc : faire du thé à la menthe coûtera plus cher

Les prix du thé vert sont restés stables au Maroc, malgré la volatilité des cours internationaux des matières premières. Mais jusqu’à quand cette stabilité sera-t-elle maintenue ?

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?