Le Maroc doit-il imposer le visa aux Français ?

5 août 2022 - 14h00 - France - Ecrit par : S.A

Face aux nombreux refus de visas pour la France, bon nombre d’internautes marocains appellent le Maroc à instaurer le visa pour les Français souhaitant se rendre dans le royaume.

Nombreux sont les hauts cadres marocains de sociétés françaises installées dans le royaume, les parents marocains de citoyens français, ainsi que les hommes d’affaires marocains qui souhaitent se rendre en France pour des raisons médicales ou autre, qui se voient refuser les visas français sans aucune justification.

À lire : Refus de visa à une Marocaine : l’ambassade de France au Maroc interpellée

Cette semaine, l’ex-ministre française de l’Égalité des territoires et du Logement, Cécile Duflot, a dû interpeller l’ambassade de France au Maroc qui a récemment refusé d’accorder un visa familial à une Marocaine. Face à cette dure réalité, certains se voient obligés de déposer leurs demandes de visas chez d’autres pays européens.

Cette situation qui perdure, a provoqué la colère de dizaines d’internautes marocains qui appellent le Maroc à imposer le visa aux ressortissants français désireux de se rendre dans leur royaume, fait savoir Maghreb-Intelligence.

À lire : Refus de visas aux Marocains : la France reconnaît la difficulté de la mesure

La France avait décidé fin septembre 2021 de réduire de 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens, au motif que ces trois pays refusent de délivrer des laissez-passer consulaires nécessaires au retour de leurs ressortissants expulsés de France. Une décision qui a été également justifiée par la pandémie de Covid-19. Réagissant à cette décision, le Maroc avait dénoncé une mesure « injustifiée ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Ambassades et consulats - Visa

Aller plus loin

Refus de visas français : le parlement appelle le gouvernement à sévir

Le Parlement marocain a une fois de plus interpellé le gouvernement sur les restrictions de visas français. Il l’appelle à mettre fin à cette difficulté à laquelle sont...

Refus de visa à une Marocaine : l’ambassade de France au Maroc interpellée

L’ambassade de France au Maroc a récemment refusé d’accorder un visa familial à une Marocaine. Ce refus a poussé l’ex-ministre française de l’Égalité des territoires et du...

Refus de visas aux Marocains : la France reconnaît la difficulté de la mesure

Près de deux mois après sa décision de durcir les conditions d’obtention des visas pour les ressortissants marocains, algériens et tunisiens, l’Exécutif français constate que la...

Plaidoyer pour l’octroi des visas français pour les hommes d’affaires marocains

Face aux nombreux refus de visas pour la France, le Mouvement des entreprises de France (MEDEF) plaide pour la fluidification et la facilitation du précieux sésame pour les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc nomme 4 nouveaux consuls en France

Un important mouvement de personnel diplomatique a été initié par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dont plusieurs en France.

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.