Refus de visas français : le parlement appelle le gouvernement à sévir

13 août 2022 - 19h40 - France - Ecrit par : S.A

Le Parlement marocain a une fois de plus interpellé le gouvernement sur les restrictions de visas français. Il l’appelle à mettre fin à cette difficulté à laquelle sont confrontés bon nombre de Marocains depuis plusieurs mois.

Les refus d’accorder de visas français aux Marocains persiste. Face à cette situation, la députée de la Fédération de la gauche démocratique, Fatima Tamni, a adressé une question écrite au ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita. « L’interdiction donnée à des médecins marocains d’assister à une conférence sur l’ophtalmologie a suscité colère et consternation en l’absence d’explication plausible. D’autant plus que les consulats perçoivent d’importantes sommes d’argent comme redevances », a souligné l’élue.

À lire : Le Maroc doit-il imposer le visa aux Français ?

La députée Fatima Tamni évoque également la période d’octroi des rendez-vous pour les étudiants désireux de poursuivre leurs études en France. Cette période s’étend jusqu’au mois de septembre et les compléments de dossier exigés par les consulats rallongent parfois la durée de la procédure, note-t-on. Elle appelle par ailleurs le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger à prendre des « mesures qui doivent protéger les demandeurs de visas de l’humiliation qu’ils subissent et permettre aux étudiants de disposer de délais raisonnables pour obtenir leur visa afin de rejoindre leurs écoles dans les temps impartis ».

Sujets associés : France - Visa - Parlement marocain - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Plaidoyer pour l’octroi des visas français pour les hommes d’affaires marocains

Face aux nombreux refus de visas pour la France, le Mouvement des entreprises de France (MEDEF) plaide pour la fluidification et la facilitation du précieux sésame pour les...

Visa français : le gouvernement minimise-t-il le problème des routiers marocains ?

Devant le parlement, le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil a affirmé que la délivrance de visas français aux conducteurs marocains du transport...

Visas : des responsables d’associations vent debout contre les restrictions « discriminatoires et racistes »

Manifestation mardi devant le siège de la délégation de l’Union européenne (UE) à Rabat. Plusieurs responsables d’associations de défense des droits humains ont protesté contre...

Visas Schengen : plainte de l’AMDH auprès de l’ambassadrice de l’UE au Maroc

Les Marocains sont de plus en plus mécontents contre la qualité des services offerts par les consulats des pays européens installés au Maroc. C’est le cas de l’Association...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Maroc : une aide directe aux veuves

Le Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, se réunira jeudi 6 avril pour examiner plusieurs projets de décrets, selon un communiqué du département du Chef du gouvernement publié lundi.

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Augmentation de la pension rentraite des Marocains

Les travailleurs du secteur privé pourraient se retrouver avec 100 DH de plus sur leurs pensions de retraite. Le gouvernement étudie sérieusement sa faisabilité actuellement.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : un nouveau dispositif pour l’organisation de la communauté juive

Le gouvernement Akhannouch a présenté au roi Mohammed VI une série de mesures prises concernant l’organisation de la communauté juive marocaine,lors du conseil des Ministres présidé par le souverain.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.