Un Marocain de confession juive tué à Tanger

26 août 2021 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

La police de Tanger a procédé à l’arrestation d’un individu de 36 ans pour une agression à l’arme blanche, ayant entraîné la mort d’un Marocain de confession juive.

La victime, un citoyen marocain de confession juive, a reçu plusieurs coups de couteau et aurait rendu l’âme sur le chemin de l’hôpital, indique un communiqué de la DGSN, rapporté par la MAP, ajoutant qu’elle connaissait son agresseur puisque ce dernier fréquentait régulièrement son restaurant pour y recevoir des repas gratuits.

Selon le déroulé des faits et le mobile, relevés par les premiers éléments de l’enquête, tout serait parti d’un refus d’embaucher le prévenu en tant que journalier. S’en est ensuivi une vive altercation lors de laquelle la victime a été agressée physiquement à l’aide d’un couteau de petite taille.

A lire : Le Maroc va sévir contre le port d’armes blanches

Le mis en cause, a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les circonstances exactes de cette affaire.

Sujets associés : Tanger - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Décès - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : un policier grièvement blessé à l’armé blanche près de Sidi Kacem

Un multirécidiviste âgé de 40 ans, connu des services de police pour son implication dans des affaires de drogue et de violence, a été arrêté par les éléments de la police du...

Découverte macabre à Tanger

La police de Tanger a découvert mardi le corps sans vie d’une femme dans le quartier Malabata de la ville. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et circonstances...

Un Marocain tué à l’arme blanche à Saint-Malo

Un Marocain de 37 ans a été tué d’un coup de couteau au thorax à Saint-Malo, le 14 août dernier. Une affaire de drogue serait à l’origine de ce meurtre.

Le Maroc va sévir contre le port d’armes blanches

Des poursuites judiciaires ont été engagées en 2019 contre 16 372 individus pour des crimes liés à l’usage des armes blanches. Le Parquet général a invité les procureurs du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Hassan II : Gilles Perrault, auteur de « Notre ami le roi » est décédé

L’écrivain et militant Gilles Perrault, connu notamment pour son ouvrage « Notre ami le roi », sur le roi Hassan II, est décédé à l’âge de 92 ans d’un arrêt cardiaque, selon des informations communiquées par sa famille.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Maroc : des repas funéraires ... interdits

Les habitants de deux villages marocains n’auront plus à organiser des repas funéraires. Une décision a été prise dans ce sens lors d’une assemblée publique.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.