Un Marocain consomme en moyenne 3 litres d’huile d’olive par an

7 janvier 2020 - 11h20 - Economie - Ecrit par : S.A

La consommation moyenne annuelle d’huile d’olive n’excède pas 3 litres par habitant dans le royaume.

"Les Marocains sont amateurs d’huile d’olive, même si leur consommation moyenne par habitant ne dépasse pas 3 litres par an, contre 5 litres pour les Tunisiens, 14 litres pour les Espagnols et 21 litres pour les Grecs", a affirmé un professionnel de la filière à Médias24.

À l’échelle nationale, la consommation moyenne annuelle de l’huile d’olive tourne autour de 120 000 tonnes, dont 25 000 tonnes conditionnées selon les normes de l’ONSSA, a fait savoir Rachid Benali, président de l’Inteprolive. Selon lui, les 4/5 de la consommation nationale échappent au contrôle technique et sanitaire.

Les Marocains ont l’habitude de s’approvisionner sur le marché traditionnel où ils font de l’achat en gros pour leur consommation de l’année, indique-t-on.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - Consommation - Alimentation - Huile d’olive

Aller plus loin

Maroc : attention à l’huile d’olive contrefaite

De fausses huiles d’olive ont fait leur apparition sur le marché marocain. Certains commerçants véreux profitent du fait que cette huile soit très prisée par la cuisine...

Maroc : la région de Marrakech produit 487.000 tonnes d’olives, un record

Record de production d’olives pour la région de Marrakech-Safi avec quelque 487.000 tonnes cette année, soit environ 24% de la production marocaine.

L’huile d’olive marocaine, une des meilleures au monde

Le Maroc occupe la 9ᵉ place du top 10 des grands producteurs de l’huile d’olive. La production du royaume tourne autour de 85 000 tonnes.

Les Emiratis investissent dans l’huile d’olive marocaine

Une usine de production d’huile d’olive sera bientôt construite dans la région de Fès-Meknès. C’est un projet ambitieux du Groupe émirati, Al Dahra holding, spécialisé dans...

Ces articles devraient vous intéresser :

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Maroc : les exportations d’huile d’olive ont augmenté de 47 % à fin août

Le volume des exportations marocaines d’huile d’olive a doublé par rapport à 2021, atteignant 13 200 tonnes en volume à fin août et 456 millions de dirhams en valeur, soit une hausse de 47 %.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Maroc : des marchés de gros pour combattre la spéculation

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la création de douze nouveaux marchés régionaux de gros, équipés d’installations modernes pour combattre la spéculation alimentaire exacerbant l’inflation. Cette démarche, a-t-il dit, s’inscrit...