Le Marocain consomme en moyenne 4 litres d’huile d’olive par an

8 mars 2021 - 13h20 - Economie - Ecrit par : G.A

Le Conseil oléicole international (COI) prévoit une baisse de la consommation mondiale de l’huile d’olive de 1,5 % au cours de la saison 2020-2021 par rapport à la campagne 2019-2020, pour s’établir à moins de 3,2 millions de tonnes. Au Maroc, la consommation d’huile d’olive maintient une tendance positive puisqu’elle est déjà la deuxième huile la plus consommée par les Marocains.

Le COI a indiqué que la consommation mondiale en matière d’huile d’olive aurait atteint 3,2 millions de tonnes durant la campagne 2019/2020, soit une augmentation de 5,8 %, selon les données provisoires. Elle serait de 2,204 millions de tonnes dans les pays membres de cette structure, soit une augmentation de 3,4 % en comparaison avec la saison écoulée.

Le Maroc et l’Albanie, membres du COI, se sont distingués en 2019, avec des valeurs supérieures à 4 litres de consommation d’huile d’olive par habitant et par an. La consommation par habitant et par an de tous les pays membres est de 2,2 litres. Dans le reste des pays non-membres du COI, la consommation serait d’environ 1,030 million de tonnes, soit une augmentation de 11,4 %.

Parmi les pays européens membres du COI, la France, l’Italie, Chypre et le Portugal ont enregistré une consommation supérieure à 5 litres par habitant et par an. La consommation d’huile d’olive dans l’Union européenne est de 2,9 litres par habitant et par an.

Sujets associés : Agriculture - Consommation - Alimentation - Huile d’olive

Aller plus loin

Une huile d’olive suspecte saisie à Casablanca

Un dirham la dosette ! C’est à ce prix que deux commerçants arrêtés à Casablanca, vendaient l’huile d’olive jugée suspecte par la Police judiciaire. Une enquête est en cours...

L’huile d’olive marocaine fait peur aux Italiens

La crise du nouveau coronavirus impacte durement le secteur de l’huile en Italie au point que les producteurs veulent limiter la concurrence de l’huile d’olive marocaine.

Hausse des exportations marocaines d’huile d’olive

Alors que la production d’huile d’olive mondiale est en chute libre pour la troisième année consécutive, le Maroc devrait voir ses exportations doubler.

Campagne oléicole : le Maroc prévoit une production en hausse de 14 %

Le Maroc s’attend à une récolte d’olives record cette saison. Celle-ci devrait augmenter de 21 % par rapport à l’année dernière.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Maroc : quand le thermomètre monte, la consommation électrique s’envole

La consommation électrique au Maroc a atteint un niveau record, s’établissant à 7 310 mégawatts, selon le ministère de la Transition énergétique et du développement durable.

Le Maroc fait un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Premier ministre Ralph Gonsalves a annoncé que le Maroc fera un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Pénurie de lait : les Marocains prennent d’assaut les magasins

Pour contrer la ruée des Marocains vers le lait, plusieurs supermarchés ont décidé de limiter sa vente. Une mesure censée éviter des ruptures de stock.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Maroc : les raisons de la flambée du prix des volailles

La flambée des prix des volailles au Maroc serait due à la chaleur, la saison estivale et la multiplication des intermédiaires. C’est du moins l’explication qu’avance la fédération interprofessionnelle du secteur avicole (Fisa).

De plus en plus de Marocains souffrent d’obésité

L’obésité est un problème de santé pour bon nombre de Marocains. Selon les statistiques, 25 % des personnes âgées de 45 à 59 ans souffrent d’obésité et 14 % des enfants sont en surpoids.

L’amande américaine écrase la concurrence marocaine

L’amande américaine a la cote au point de dominer le marché local au détriment de l’amande marocaine. Conséquence : le Maroc peine à écouler son produit pourtant meilleur que celui qui est importé.