Un Marocain pourrait faire tomber Nasser Al-Khelaïfi

11 janvier 2024 - 17h00 - France - Ecrit par : A.P

Après la plainte de son ex-majordome d’origine marocaine Hicham Karmoussi, le président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi, est visé par une deuxième enquête pour travail dissimulé.

La plainte de Hicham Karmoussi, « confiée en enquête au commissariat du 16ᵉ arrondissement, porte, selon les termes du plaignant, sur les éventuelles infractions de travail dissimulé, et exploitation de personne vulnérable », rappelle le parquet de Paris. Le Marocain de 48 ans indiquait dans sa plainte avoir commencé à travailler pour Nasser Al-Khelaïfi au milieu des années 2000. Mais à partir de 2011, année où ce dernier est devenu président du PSG, il a été à son service « à plein temps ».

Karmoussi précise n’avoir jamais eu de contrat de travail et résidait chez son patron où ses conditions de vie et de travail ont commencé à « se dégrader » à partir de 2015. Son avocat, Me Antoine Ory, a annoncé s’être constitué partie civile. Nasser Al-Khelaïfi est, depuis mi-janvier 2023, visé par une première enquête préliminaire pour travail dissimulé, fait savoir RMC Sport.

À lire : Un Marocain porte plainte contre le président du PSG pour tentative d’enlèvement

Karmoussi raconte en outre que son patron lui a confié en 2017 plusieurs documents confidentiels dont « une clé USB contenant de nombreux contrats conclus » avec Jérôme Valcke, l’ancien secrétaire général de la FiFA. L’entourage de Nasser Al-Khelaïfi avait réagi à la suite de cette plainte, traitant Karmoussi de « criminel » et l’accusant d’avoir « tenté de faire du chantage » à Al-Khelaïfi.

Le Marocain a déjà été entendu comme témoin dans le cadre de l’enquête sur les conditions d’attribution du Mondial 2022. Il s’est aussi constitué partie civile dans l’affaire du lobbyiste franco-algérien Tayeb Benabderrahmane qui accuse le patron du PSG d’avoir commandité sa séquestration au Qatar.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Enquête - Plainte - Paris Saint-Germain (PSG)

Aller plus loin

Démantèlement d’un réseau d’exploitation de migrants marocains à Malaga

La police espagnole a arrêté à Malaga 43 personnes impliquées dans une affaire d’exploitation de migrants marocains par le travail et de fraude à la sécurité sociale.

Un Marocain porte plainte contre le président du PSG pour tentative d’enlèvement

Le Marocain Hicham Karmoussi, l’ancien majordome du président du PSG, Nasser Al-Khelaifi, a déposé plainte contre X le 28 juin auprès du parquet de Paris pour « tentative...

Espagne : un homme d’affaires marocain arrêté pour exploitation de migrants

La police nationale a arrêté à Alicante un homme d’affaires marocain de 45 ans, pour avoir exploité des travailleurs dont des migrants en situation irrégulière.

Portugal : arrêtés pour exploitation de Marocains

La police portugaise a arrêté une quarantaine de personnes, membres d’un réseau de trafic d’êtres humains, qui exploitaient des dizaines de migrants dont des Marocains dans des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

On reparle encore de Hakim Ziyech au PSG

Le milieu offensif de Chelsea, Hakim Ziyech, pourrait atterrir au Paris Saint-Germain (PSG). L’international marocain a traversé une période difficile à Chelsea, et un transfert semble être sur les cartes alors que le mercato estival doit commencer...

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

"Violeur" : Kylian Mbappé défend son ami Achraf Hakimi

L’international français Kylian Mbappé s’est agacé contre l’attitude des supporters qui s’en prenaient à son coéquipier et ami Achraf Hakimi en l’insultant de « violeur » lors du match entre le PSG et Brest, remporté par le club parisien (3-2).

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

PSG - Montpellier : les notes d’Achraf Hakimi par la presse

Le Paris Saint-Germain s’est offert une large victoire nette de 3-0 contre Montpellier lors de 11ᵉ journée de Ligue 1. Voyons la prestation du Marocain Achraf Hakimi, selon la presse spécialisée.

Achraf Hakimi, meilleur arrière droit du monde

L’international marocain Achraf Hakimi, a été élu meilleur arrière droit de la planète dans un récent sondage mené par la chaîne américaine ESPN.