Ramadan : un Marocain en prison pour avoir mangé en public

17 juillet 2014 - 15h22 - Ecrit par : Bladi.net

Un Marocain a été condamné à de la prison ferme par le tribunal de première instance de Tzinit, 900 km au sud de Rabat, pour avoir mangé en plein ramadan, mois où il est interdit de manger en public au Maroc, selon le code pénal marocain.

D’après l’agence EFE, qui reprend plusieurs sources marocaines, l’homme a été condamné à 5 mois de prison ferme. Lors de l’interpellation, une dispute a éclaté entre les officiers de police et le jeune homme quand ces derniers ont tenté de lui confisquer la nourriture.

"Faites votre travail et laissez moi tranquille" avait répondu l’accusé au juge qui lui demandait pourquoi il avait mangé en public alors qu’il savait que cela était interdit.

Au Maroc, selon l’article 222 du code pénal, celui qui est "connu pour son appartenance à la religion musulmane, rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du ramadan, sans motif admis par cette religion, est puni de l’emprisonnement d’un à six mois". Cette peine est assortie d’une amende pouvant atteindre 120 dirhams (12 euros).

Il n’est pas rare de voir ce genre d’affiches au Maroc. Ici MacDonald’s

La sanction ne s’applique pas au non-musulmans. Les touristes ou étrangers qui sont en visite au Maroc ne sont pas concernés par cet article.

Début juillet, cinq jeunes Marocains ont été condamnés à six mois de prison ferme chacun pour ivresse sur la voie publique et pour avoir mangé en plein ramadan. La sentence a été prononcée par le tribunal de Souk El Arbaa du Gharb, à une quarantaine de kilomètres au nord de Kénitra.

Plusieurs voix s’élèvent au Maroc pour dénoncer cet article du code pénal, notamment les membres du Mouvement Alternatif pour les Libertés Individuelles (Mali) qui revendiquent le droit de manger en plein ramadan estimant qu’en tant citoyens marocains mais non musulmans, ils devraient être autorisés à rompre le jeûne sans être inquiétés, ni par les autorités, ni par les citoyens.

Tags : Ramadan 2022 - Tiznit - Mouvement alternatif pour les libertés individuelles

Nous vous recommandons

Karim Harrat, baron de la drogue à Marseille arrêté au Maroc

Un présumé trafiquant de drogue du nom de Karim Harrat, 33 ans, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen, a été interpellé au Maroc. Il est soupçonné d’être impliqué dans une affaire de règlement de comptes en réseaux de trafic de drogue, survenu en aout...

Des recommandations pour améliorer la qualité des services rendus aux MRE

Après avoir présenté un état des lieux, la Cour des comptes a formulé plusieurs recommandations dont la mise en œuvre permettra d’améliorer la qualité des services rendus aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) par le réseau consulaire marocain à l’étranger...

Bousculade à la grande piscine de Rabat

Très prisée pendant l’été, la grande piscine de Rabat n’avait jamais connu une bousculade aussi dangereuse que dimanche dernier. Des milliers de jeunes, foulant au pied les mesures prises pour lutter contre le coronavirus, se sont rendus à la piscine afin...

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au titre du mois de juin 2021, l’indice des prix à la consommation (IPC) a connu une progression de 1,5 % par rapport au mois de juin 2020. C’est ce qui ressort du rapport du Haut-commissariat au Plan (HCP) publié cette...

Les produits marocains veulent séduire les Américains

Le Maroc vient de lancer aux États-Unis une grande campagne de communication appuyée d’un showroom éphémère. Cette opération qui se déroulera au quartier de Hudson Yards Public Square & Gardens, vise à promouvoir l’offre exportable du...

Achraf Hakimi et Hiba Abouk font sensation au festival de Cannes

L’international marocain Achraf Hakimi et son épouse Hiba Abouk étaient présents au festival de Cannes mardi 24 mai 2022.

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,29 % face à l’euro et de 0,77 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 26 mai au 1ᵉʳ juin 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Le non-renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe pourrait profiter à Israël

L’Algérie a décidé de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe à travers lequel l’Espagne s’approvisionne en gaz naturel. De son côté, [Maroc avait affirmé auparavant qu’il ne bloquerait pas le dossier GME. Le non-renouvellement de ce contrat qui vient à...

Enquête après le décès d’une Québécoise au Maroc

Une Québécoise de 26 ans est récemment décédée au Maroc après avoir subi une intervention chirurgicale. Le Bureau du coroner du Québec a décidé d’ouvrir une enquête pour élucider la mort de la jeune femme.

Décès de Mohamed Harrak, consul général du Maroc à Bastia

Mohamed Harrak, consul général du Maroc à Bastia depuis octobre 2017 est décédé. Il était avec l’ambassadeur du Maroc à Paris l’un des artisans du lancement d’une liaison aérienne entre Bastia et Fès le 3 juillet...