Une marocaine pilote au Rallye Dakar

19 décembre 2007 - 10h46 - Sport - Ecrit par : L.A

Lorsque le Maroc s’élancera pour la première fois sur la ligne de départ du Rallye du Dakar, le 5 janvier, une femme pilote, Saida Ibrahimi, entrera dans l’histoire des équipes de son pays. L’édition 2008 du Rallye du Dakar partira de Lisbonne, au Portugal, et parcourera 9 273 km avant de se terminer dans la capitale sénégalaise, Dakar, le 20 janvier. Bien que le Maroc soit considéré comme le pays où débuteront vraiment les épreuves tout-terrain, c’est la première fois depuis la naissance de ce rallye, il y a trente ans, que des pilotes marocains, dont Harith Jabbari et Abdelkader Tiatia dans la catégorie motos, y participeront.

"Je suis ravie de représenter mon pays, le Maroc", a déclaré Saida Ibrahimi à Magharebia. "Notre ambition est de franchir la ligne d’arrivée pour pouvoir porter le drapeau du Maroc, car un prix est décerné à chaque nouvelle équipe qui parcourt toutes les étapes de la course." Elle espère également remporter l’une des premières places dans l’édition 2009, ce qui lui permettra de courir sur une voiture bien meilleure.

"Ce qui distingue Saida, c’est sa forte détermination", a déclaré son assistant, Abdelouahed Toubahi. Il ajoute : "Etre le copilote d’un pilote homme ou femme ne fait aucune différence. Le plus important, c’est la compréhension et la parfaite synchronisation entre les deux. Je connais Saida depuis 1995, nous étions membres du même club ; nous nous connaissons donc très bien."

Saida Ibrahimi a entamé sa carrière sportive en 1994. Elle a remporté la première place du Rallye International des Femmes la même année. Après sa troisième place à l’issue de la Course du Maroc en 1996, elle abandonna provisoirement les circuits pour des raisons personnelles. Depuis son retour en 2002, elle s’est régulièrement imposée parmi les meilleures de la Course du Maroc. En 2006, elle a fondé "l’Association Marocaine des Courses Automobiles" destinée à former de jeunes pilotes et à créer une nouvelle génération de champions, car, affirme-t-elle, la plupart des pilotes marocains sont désormais "plutôt vieux".

L’équipe marocaine sera l’une des 570 équipes originaires de 50 pays qui participeront au Dakar 2008.

Après la deuxième étape en Espagne, 245 motos, 20 quads, 205 voitures et 100 camions franchiront la Méditerranée en ferry à destination du Maroc pour la troisième étape, du 7 au 10 janvier.

Les difficultés du terrain dans le pays en feront la partie la plus difficile du rallye. De nombreux pilotes abandonnent souvent avant même d’avoir quitté le Maroc.

Pour le trentième anniversaire de l’épreuve, le président du Rallye du Dakar, Etienne Lavigne, a déclaré que l’édition de cette année comportera essentiellement des épreuves dans les sables. Ce sera "dur et difficile", a-t-il précisé.

Magharebia - Naoufel Cherkaoui

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Rallye - Dakar - Femme marocaine - Saïda Ibrahimi

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Maroc : la vérité sur l’interdiction aux femmes de séjourner seules dans un hôtel

Une circulaire du ministère de l’Intérieur aurait interdit aux femmes de séjourner dans un hôtel de leur ville de résidence. Interpellé sur la question par le député de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) Moulay Mehdi El Fathemy, le...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

L’humoriste Taliss s’excuse après avoir insulté la femme marocaine

L’humoriste Taliss de son vrai nom Abdelali Lamhar s’est excusé pour la blague misogyne qu’il a faite lors d’une cérémonie organisée en hommage aux Lions de l’Atlas qui ont atteint le dernier carré de la coupe du monde Qatar 2022. Il assure n’avoir pas...

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

L’actrice Malika El Omari en maison de retraite ?

Malika El Omari n’a pas été placée dans une maison de retraite, a affirmé une source proche de l’actrice marocaine, démentant les rumeurs qui ont circulé récemment sur les réseaux sociaux à son sujet.

Audi dévoile le RS Q e-tron E2 pour le rallye du Maroc

L’Audi RS Q e-tron E2 est la version allégée la plus aérodynamique et plus efficiente du RS Q e-tron qui fera ses débuts au prochain rallye du Maroc. Le modèle de première génération a remporté son premier rallye dans le désert d’Abu Dhabi.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?