Les Marocaines consacrent 10 minutes à leur maquillage

8 avril 2016 - 19h55 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Les femmes marocaines consacrent environ 10 minutes par jour à leur maquillage et dépensent moins de 100 dirhams pour s’acheter leurs produits.

Selon une étude publiée cette semaine, les Marocaines commandent leurs produits de maquillage directement sur catalogue et souhaitent ressembler à la présentatrice de télévision et mannequin Leila Hadioui et d’autres stars marocaines.

L’enquête qui a concerné plus de 300 femmes nous apprend également qu’elles sont 44,59% des femmes âgées entre 20 et 35 ans à se maquiller. Une fois mariées, 25% seulement continuent de se maquiller alors qu’elle sont 76% à le faire quand elles sont célibataires.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mode - Femme marocaine - Leila Hadioui

Aller plus loin

Pour la police de Marrakech, maquillage rime avec prostitution

Après le délit de faciès, voici le délit que l’on pourrait qualifier d’esthétique. Une nouvelle brigade de femmes policières en civil vient de voir le jour à Marrakech et promet...

Ces articles devraient vous intéresser :

Malika El-Maslouhi heureuse de son voyage « magique » au Maroc

La mannequin maroco-italienne Malika El Maslouhi s’est récemment rendue au Maroc, où il a passé de bons moments. Elle évoque un voyage « magique ».

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

« Épouse-moi sans dot » : un hashtag qui fait polémique au Maroc

Le hashtag « Épouse-moi sans dot » qui s’est rapidement répandu sur les réseaux sociaux ces derniers jours, a suscité une avalanche de réactions au Maroc. Alors que certains internautes adhèrent à l’idée, d’autres la réprouvent fortement.

Hiba Abouk : Achraf Hakimi déjà oublié

En septembre, les lecteurs de l’un des magazines mensuels du monde anglophone les plus connus de la gent féminine vont découvrir l’actrice espagnole Hiba Abouk, ex-épouse d’Achraf Hakimi, plus belle que jamais, en couverture.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.