Recherche

Face à la cherté de la vie, les Marocains manquent de confiance dans l’avenir

© Copyright : DR

17 juillet 2019 - 17h30 - Economie

Face à la cherté de le vie au Maroc, les ménages ont pris un coup au point de voir leur moral baisser. Selon les chiffres de l’enquête relative à l’Indice de confiance des ménages (ICM), menée par le Haut-commissariat au plan (HCP), cette tendance à la baisse qui se poursuit déplus plus d’un an, s’est exacerbée au deuxième trimestre de 2019.

46,2% des ménages marocains déclarent une dégradation de leur niveau de vie au cours des 12 derniers mois. 32,9 %, par contre assurent maintenir le même niveau. Quant aux 20,8% , ils annoncent une amélioration.

Pour ce qui concerne le point fait des 12 prochains mois, 32% des ménages espèrent une amélioration du niveau de vie alors que 27,3% craignent une dégradation. Le maintien du même niveau est attendu par 40,6%.

Au deuxième trimestre de cette année, 83% contre 6,1% des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois. 61,4% d’entre eux considèrent que le moment n’est pas opportun pour effectuer des achats de biens durables.

La même source affirme que 62,4% des ménages sont d’avis que leurs revenus couvrent leurs dépenses. Ce que rejettent 34,2% qui sont au bord de l’endettement et puisent dans leur épargne. De ce groupe, seuls 3,4% affirment épargner une partie de leur revenu de même que 16,7% des ménages qui s’attendent à épargner durant les 12 prochains mois. Par contre 83,3% ne pensent pas pouvoir y arriver.

La situation financière des 12 derniers mois peinent à satisfaire 32,7% des ménages qui pensent qu’elle s’est dégradée contre 8,5% qui estiment le contraire. Pour ce qui relève de leur vision de la situation financière pour les 12 prochains mois, 31,2% des ménages s’attendent à une amélioration de leur situation financière, contre 12,9 % qui craignent une détérioration.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact