Des Marocains coincés en Espagne jetés à la rue

31 mars 2020 - 14h30 - Espagne - Ecrit par : S.A

Alors que le coronavirus continue de sévir en Espagne, avec à la clé 7 340 décès et 85 195 cas confirmés (bilan au 30 mars), 46 Marocains dont des enfants et des personnes âgées bloqués dans le pays, ont été expulsés des auberges de jeunesse à Algeciras.

Ces Marocains passent désormais la nuit dans les rues d’Algeciras après que les propriétaires des auberges les ont expulsés. Ces 46 Marocains se retrouvent coincés en Espagne suite à la suspension des frontières terrestres, aériennes et maritimes par le Maroc, afin de freiner la propagation du coronavirus.

Ces familles sont ainsi exposées au virus qui prend de l’ampleur dans ce pays. Avec 7 340 décès et 85 195 cas confirmés, l’Espagne est le deuxième pays d’Europe le plus durement touché après l’Italie.

Le consul général du Maroc à Algeciras, Mohamed Rafaoui, a déclaré que le consulat prenait en charge les frais d’hébergement et de restauration de ces Marocains bloqués à Algeciras. Mais la décision "incompréhensible" du gouvernement espagnol de fermer les auberges l’a freiné dans son élan.

"C’est un problème que nous ne pouvons pas résoudre. C’est le gouvernement espagnol qui doit leur trouver un emplacement, car il a fermé les auberges où ils vivaient", affirme Rafaoui. "Nous ne comprenons pas comment une mesure a été prise pour laisser certaines personnes dans la rue lorsqu’un confinement a été décrété", fulmine-t-il de colère.

Sujets associés : Espagne - Expulsion

Aller plus loin

L’Espagne accélère les expulsions des migrants marocains

L’expulsion des Marocains des Îles Canaries connaissent une augmentation ces derniers mois. L’Espagne renvoie près de 100 migrants marocains chaque semaine vers leurs pays...

La détresse de centaines de Marocains bloqués dans le sud de l’Espagne

Alors que le Maroc a suspendu ses liaisons aériennes et maritimes, 140 Marocains se retrouvent bloqués à Algesiras, en Espagne après leur arrivée d’Italie, pays plus touché en...

Ces articles devraient vous intéresser :

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.

Des ennuis pour les mosquées qui ont soutenu Hassan Iquioussen ?

Depuis quelques jours, une rumeur selon laquelle la préfecture a convoqué des responsables du Conseil départemental du culte musulman (CDCM) qui ont apporté leur soutien à Hassan Iquioussen, imam de Lourches accusé d’antisémitisme, et dont l’expulsion...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...