Le mal vivre des Marocains du Qatar

4 octobre 2019 - 13h10 - Ecrit par : I.L

Les ressortissants marocains résidant au Qatar sont loin de vivre dans le luxe au Qatar. Certains ont certes échappé à la misère au Maroc, mais habitent dans des taudis dans le pays et sont privés de la couverture médicale et sociale, ainsi que de la retraite.

Considéré par les travailleurs du monde comme l’ « l’Eldorado arabe », le Qatar séduit des ressortissants asiatiques et arabes, dont des Marocains. En dépit de sa taille, ce pays a connu un boom économique digne des plus riches nations de la planète. Pourtant, le Qatar a connu quelques désagréments, notamment en matière de respect des droits des travailleurs.

Outre les conditions de travail précaires, plusieurs migrants ont été victimes d’escroquerie par de fausses agences d’immigration, rapporte Al Akhbar, qui raconte l’aventure malheureuse de ce jeune marocain A. Hassan, qui a vendu un lot de terrains issu de l’héritage de ses parents pour s’offrir un visa de travail… au Qatar.

Une fois à Doha, non seulement il a appris la mauvaise nouvelle sur l’arnaque dont il avait été victime de la part d’une agence d’immigration fictive qui lui avait délivré un visa de tourisme moyennant 60.000 dirhams, il a dû errer pendant trois jours et trois nuits dans les rues de la capitale qatarie avant d’être pris en charge par des ressortissants marocains.

Tout comme Hassan, nombre de ses compatriotes ont connu le même sort. D’ailleurs, ces agissements ont fait grand bruit à Doha et la police qatarie a diligenté des enquêtes qui ont mené à l’arrestation du cerveau de cette bande, un Asiatique secondé par ses acolytes de différentes nationalités arabes, précise le quotidien Al Akhbar, cité par le360.

Le même média relève par ailleurs que d’autres ressortissants marocains ont été privés de la couverture médicale et sociale, ainsi que de la retraite et autres droits de travail, y compris les enseignants et les agents de police. A cela s’ajoutent les agissements discriminatoires dont ils sont fréquemment victimes, faute d’une reconnaissance juridique du conseil de la communauté marocaine à Qatar, sans oublier l’absence d’écoles marocaines et l’augmentation des loyers.

Tags : Qatar - Immigration

Nous vous recommandons

Plusieurs barrages seront construits dans le nord du Maroc

Le Maroc veut renforcer ses ouvrages hydrauliques situés dans la région Nord. À cet effet, il est prévu la construction de petits barrages et lacs collinaires pour une enveloppe budgétaire global 317 millions de...

Elections en France : des Marocains prêts à partir

Halima, une maman marocaine, affirme qu’elle quitterait la France au cas où Eric Zemmour ou Marine Le Pen seraient élus à la tête du pays. Les Français votent au premier tour de l’élection présidentielle ce dimanche 10 avril...

Kénitra : un meurtrier trahi par son téléphone

Le village de Tannaja dans la province de Kenitra est encore sous le choc suite au meurtre d’un homme de 52 ans. Le suspect n’est rien d’autre que le fils de la victime, qui a essayé de masquer son crime, mais il a été trahi par son...

Une nouvelle ligne maritime Tanger-Portimão bientôt opérationnelle

Abdelkader Amara, ministre de l’Équipement et du transport a annoncé que la ligne maritime entre Tanger et Portimão, au Portugal sera opérationnelle début juillet 2021.

Taghazout parmi les 35 endroits incroyables du monde

Le village de Taghazout est classé parmi les « 35 endroits incroyables à découvrir en 2022 et au-delà », prouvant une fois encore que le Maroc est l’une des destinations touristiques les plus prisées au...

Béni Mellal veut séduire les MRE

Après une série de mutations opérées pour rendre attractive la région de Béni Mellal, le Centre régional d’investissement (CRI) Béni Mellal-Khénifra a organisé une opération de séduction auprès des MRE. À cet effet, une communication est faite dans le but de...

La France retire le Maroc de la zone rouge, plus de quarantaine

La France a retiré le Maroc de la zone rouge « caractérisée par une circulation particulièrement active de l’épidémie de Covid-19 » pour le classer en zone orange. Les voyageurs en provenance du royaume ne seront plus soumis à une quarantaine à leur arrivée...

Vacances au Maroc : les professionnels veulent la fin de tests PCR

Malgré le regain d’activités dans le secteur du tourisme observé depuis la réouverture des frontières, les chiffres n’ont pas encore atteint le niveau d’avant la crise sanitaire. Pour y arriver, les professionnels demandent la suspension des tests PCR dans...

Marhaba 2022 : perturbations et protestations des MRE à Algésiras

Alors que la Fondation Mohammed V pour la solidarité a mis en place un dispositif humanitaire unique pour accueillir les Marocains Résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de l’opération Marhaba 2022, des perturbations s’observent au niveau des ports...

Belgique : les vraies raisons de l’expulsion de l’imam Mohamed Toujgani

Sammy Mahdi, secrétaire d’État à l’asile et à la migration, a retiré le permis de séjour de Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, la plus grande de Belgique. Quid des raisons ...