Deux Marocains kidnappés par des pirates en Guinée équatoriale

26 mars 2020 - 10h30 - Maroc - Ecrit par : K.B

Un navire marocain de transport de marchandises et de voyageurs, du nom de Eloby 6, opérant sous pavillon guinéen, a été attaqué samedi dernier par des pirates au large de la Guinée équatoriale.

Selon les médias locaux, l’équipage de l’Eloby 6, propriété de la société marocaine SOMAGEC dont le siège est à Casablanca, avait quitté la veille le port de Tata en direction de l’île d’Annobon, quand il a été surpris par ses assaillants, l’obligeant à changer de cap vers le Nigeria.

Une chasse à l’homme a été déclenchée par les forces maritimes et aériennes guinéennes, qui ont finalement réussi à escorter l’embarcation jusqu’à la capitale, Malabo, mais sans trois membres de l’équipage.

Après avoir pris possession des biens de l’équipage et des passagers, en plus des marchandises à bord, les pirates ont kidnappé 3 membres de l’équipage, dont 2 Marocains, le capitaine du navire et un matelot.

À en croire le site Hespress, les pirates seraient déjà en pourparlers avec la société marocaine, afin de négocier leur libération.

Sujets associés : Casablanca - Guinée équatoriale - Kidnapping - MRE

Aller plus loin

Un bateau se dirigeant vers le Maroc prend feu

Un bateau en provenance de Hambourg en Allemagne et qui se dirigeait vers Casablanca au Maroc a pris feu dans la nuit de dimanche 10 mars à lundi 11 mars en pleine mer.

Disparition d’un bateau de pêche espagnol au large des côtes marocaines

Le navire espagnol Rúa Mar a disparu dans la nuit du 22 janvier, alors qu’il se trouvait non loin des eaux territoriales marocaines. Six membres d’équipage se trouvaient à bord.

Ces articles devraient vous intéresser :

Jet-skis, bateaux de plaisance... que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a mis en place un régime d’admission temporaire pour les moyens de transport maritimes privés, en particulier les bateaux de plaisance, appartenant à des personnes résidant à l’étranger.

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Royal Air Maroc veut renforcer ses vols vers les pays où résident les MRE

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé de renforcer, cet été, ses vols vers les pays où vivent les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Football : la stratégie de la FRMF pour attirer les binationaux

La sélection marocaine de football est composée de plusieurs joueurs binationaux qui ont opté pour le Maroc au détriment de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Italie et bien d’autres. Derrière ces choix parfois difficiles, se trouve un...

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

MRE retraités : voici les conditions de dédouanement des véhicules

L’allégement fiscal pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) âgé de 60 ans et plus, ayant résidé plus de 10 ans hors du Maroc est toujours d’actualité. Ils bénéficient d’un abattement de 90 % lors du dédouanement d’un véhicule de tourisme, à...

L’Espagne mène la vie dure aux MRE

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui prévoient de retourner dans leurs pays de résidence après avoir passé les vacances d’été au Maroc se voient interdits de transporter certains produits.